Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le « timbre digital » arrive : 5 questions sur l'initiative de La Poste

Un timbre digital ? C'est la nouvelle idée de La Poste. Son arrivée est prévue en 2023.

Le numérique a largement bouleversé notre rapport au courrier et en l'espace de vingt ans, les mails ont largement remplacé les lettres. Cette bascule dans les usages -- de plus en plus rares sont les personnes à envoyer des cartes postales, par exemple -- ébranle en profondeur un groupe comme La Poste, qui doit apprendre à se renouveler et se réinventer.

C'est là que le « timbre digital » entre en jeu.

Quel est ce timbre digital de La Poste ?

Le timbre digital (« digital » étant ici un équivalent de « numérique ») est une initiative annoncée par La Poste le 28 juin 2022, dans le cadre de son effort pour numériser davantage ses activités. D'ici 2025, l'héritier des PTT entend investir 800 millions d'euros pour moderniser son réseau de distribution, accroître sa présence territoriale et poursuivre son adaptation aux usages dans le numérique.

L'idée du timbre digital est de se substituer au timbre classique que l'on colle sur les enveloppes en donnant un petit coup de langue au verso. Au lieu de manipuler cette petite pièce de papier, on écrit au stylo un code pour affranchir son enveloppe. Ce timbre digital pourra être acheté en passant par le site web de La Poste ou son application mobile.

L'idée du timbre digital est de pouvoir affranchir directement son courrier depuis chez soi ou même en déplacement, avec son smartphone. Dans le détail, ce timbre s'avère être un code alphanumérique composé de huit caractères (des chiffres et des lettres). Celui-ci est un code unique, généré une fois l'achat du timbre effectué. Il ne reste plus qu'à le recopier ensuite.

La Poste
La Poste poursuit son virage numérique. // Source : La Poste

Quel est intérêt d'un timbre digital ?

Pour le public, l'intérêt est de s'épargner l'étape consistant à aller dans un bureau de poste ou dans un bureau de tabac pour aller chercher des timbres -- même s'il est possible de s'en faire livrer à domicile ou même de les imprimerEn particulier, ce timbre pourrait être très utile pendant un déplacement loin de chez soi, par exemple pendant des vacances.

C'est aussi pour La Poste une solution d'affranchissement additionnelle, plus en phase avec l'époque, en proposant une solution accessible n'importe quand. « Ce service donnera la possibilité d’affranchir un courrier en temps réel, à toute heure du jour et de la nuit », signale la société dans son annonce. Seule contrainte : il faudra avoir un stylo à portée de main.

Le timbre digital permet l'affranchissement d'une enveloppe au tarif d'une lettre verteCelle-ci correspond à une offre facturée 1,16 euro (ce sera à ce prix que sera vendu le timbre digital) pour une lettre jusqu'à 20 grammes. Pour le reste, le timbre digital ne confère pas d'autres avantages : l'acheminement du courrier ne sera pas plus rapide (deux jours en métropole).

Comment marche le timbre digital ?

Le timbre digital est un code composé de huit caractères, que l'on obtient en passant par la boutique de La Poste. Ces caractères, qui sont regroupés par groupe de deux sur l'application et le site web, doivent être inscrits sur l'enveloppe, à l'emplacement où l'on colle le timbre d'ordinaire. Il suffit ensuite de poster l'enveloppe dans une boîte aux lettres et c'est tout.

Bien sûr, La Poste demande au public de prendre soin d'écrire proprement et de façon lisible le code -- sur une seule ligne et si possible avec un stylo à bille. En somme, il est demandé d'être aussi soigneux que lorsque vous recopiez l'adresse du destinataire sur le recto de l'enveloppe. Côté application, le parcours pour acquérir et utiliser le code ressemble à ça :

Timbre digital
En quelques clics, on obtient un achat d'un timbre digital. // Source : La Poste

Du côté du réseau de distribution, la lecture du code rédigé sur l'enveloppe reposera sur une reconnaissance optique de caractères semblable à ce qui est déjà mis en œuvre avec l'adresse écrite sur les plis postaux -- que les algorithmes sont aussi capables de corriger automatiquement si une erreur est détectée, afin de limiter les erreurs d'acheminement.

C'est pour cela qu'il est demandé d'écrire proprement, pour faciliter le travail des caméras et des logiciels, afin de ne pas se méprendre entre un « 1 » et un « I » par exemple. S'il y a des erreurs, elles seront traitées manuellement par les équipes de La Poste. Mais le souhait du groupe, c'est que les soucis soient très rares, d'où les expérimentations pour savoir détecter les erreurs et les faux.

Selon La Poste, le générateur de codes sécurisés a été confié à Probayes, une filiale du groupe depuis 2016. Elle est décrite comme étant « spécialisée dans l’intelligence artificielle pour créer pour créer des algorithmes issus de la cryptographie ». En 2017, elle a participé à l'amélioration de la lecture des adresses sur les enveloppes.

La Poste a prévu un mécanisme consistant à ce que chaque code soit à usage unique -- il sera évidemment impossible d'acheter un timbre digital et de l'utiliser deux fois. Le système sera capable de lire le code et de déterminer si ce timbre n'a pas encore été utilisé ou s'il est déjà passé. Il est à noter aussi que, selon la capture de La Poste, chaque timbre digital a un délai pour être utilisé.

https://www.youtube.com/watch?v=Qy2zYTY136Q

Quid des timbres postaux ?

Les timbres postaux ne disparaissent pas avec le lancement du timbre digital, en tout cas pas dans un avenir prévisible. Il sera toujours possible d'en acheter comme d'habitude (à La Poste, dans un bureau de tabac, de se faire livrer ou bien de les imprimer). Le retrait du timbre papier, à supposer qu'il soit un jour décidé, ne peut s'envisager qu'à un horizon très lointain.

La disparition des timbres postaux n'est d'autant pas d'actualité que le timbre digital n'est pour l'instant utilisable qu'en France -- en métropole et en outre-mer. Le dispositif n'est pas taillé pour des envois en Europe ou à l'international, en tout cas pas encore. On pourrait toutefois imaginer une prise en charge pour certains pays, à l'image de la Suisse qui a un dispositif similaire.

Quand arrive le timbre digital ?

La mise en vente du timbre digital est attendue pour l'année prochaine, à une date qui reste à déterminer. « Le service sera disponible courant 2023 », promet La Poste. En attendant, des expérimentations se poursuivent afin de déceler toute friction, que ce soit dans le parcours d'utilisation ainsi que dans le traitement efficace du courrier dans le réseau de distribution.