Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Ethereum Name Service (ENS) : tout comprendre à la plateforme décentralisée du Web3 et de la blockchain

L'Ethereum Naming Service, ou ENS, est l'équivalent du DNS pour la blockchain, et pour le Web3. C'est surtout l'un des services les plus populaires sur Internet depuis quelques semaines. 

Le 28 avril 2022, il s'est passé quelque chose d'inattendu dans le monde des NFT : les fameux Bored Ape Yacht Club, la collection la plus prisée du monde, ont enregistré sur OpensSea un volume de ventes inférieur à celui de l'Etherum Name Service. La nouvelle, rapportée par CoinDesk, a étonné : l'ENS n'était pas connu pour déchainer les foules. Mais le service a une popularité croissante dans la communauté, qui ne sort pas de nulle part. 

L'ENS, qui a été créé en 2017, n'est pas un nouveau venu sur la scène des NFT. Mais avec l'émergence de ces jetons non fongibles, de la blockchain, du métaverse et du Web3, le service devient de plus en plus important et pourrait bien être sous peu indispensable. 

La bockchain est une technologie de plus en plus utilisée // Source : Canva

Qu'est-ce que l'Ethereum Name Service ? 

Concrètement, l'ENS est un service de gestion de noms de domaines — comme les DNS (Domain Name System) « classiques » actuellement en utilisation sur Internet. Ces DNS servent à associer les adresses IP à des noms de domaines lisibles par des humains : l'adresse www.numerama.com est compréhensible, tandis que l'adresse IP de notre serveur ne l'est pas vraiment, étant donné qu'il s'agit d'une suite de chiffres. Dans les faits, le DNS est une sorte de gigantesque répertoire référençant les adresses des sites pour les ordinateurs. 

L'ENS fait la même chose, au niveau du Web3 (une version décentralisée de l'Internet que nous utilisons aujourd'hui, basée sur une blockchain)Si vous possédez un portefeuille crypto, vous savez certainement que leurs adresses sont de longues suites de chiffre incompréhensibles par les humains, ce qui fait qu'elles sont dures à retenir. L'ENS souhaite régler ce problème, en faisant de ces pavés de chiffres des expressions lisibles.

Concrètement, la plateforme « traduit » les adresses de sites, de portefeuilles crypto, mais aussi les références des transactions et les empreintes numériques en noms de domaines lisibles. Ces derniers sont ensuite enregistrés sur la blockchain Ethereum. Par exemple, l'adresse Ethereum 0x913a8f37c005cfF880e83a0Bc19A180b8e7d2c16 pourrait être renommée en une adresse lisible, par exemple, numerama.eth. Ainsi, si vous voulez effectuer un paiement à un ami, plus besoin de taper l'adresse en entier en ayant peur de se tromper : il suffit de rentrer le nom de domaine ENS lenomdevotreami.eth. 

Comment fonctionne l'Ethereum Service Name ? 

Bien que l'ENS ait le même rôle que les DNS, il fonctionne sur une architecture complètement différente. Ces disparités sont dues à la façon dont marche la blockchain de l'Ethereum, comme il est expliqué sur le site de l'ENS. Les différences s'expliquent aussi par le fait que l'ENS est décentralisé, tandis que le DNS est centralisé. 

Il y a deux composants principaux à l'architecture de l'ENS: le registre et les résolveurs. 

L'architecture de l'ENS // Source : Ethereum Name Service

La procédure se déroule ensuite en deux étapes : il faut tout d'abord demander au registre qui est responsable du nom de domaine, et ensuite demander au résolveur la réponse à la requête. 

L'ENS fait aussi office de registraire

L'ENS fait cependant plus qu'endosser le rôle de DNS : il a aussi celui de registraire. Pour acheter un nom de domaine, vous pouvez passer directement par l'ENS. « Comme les DNS, l'ENS opère sur un système de noms hiérarchiques séparés par des points, qu'on appelle domaines », explique la documentation du site. « Les propriétaires d'un domaine ont le contrôle complet sur les sous-domaines. »

Le site précise également que « tout le monde peut devenir propriétaire d'un nom de domaine », tant qu'ils respectent les règles des domaines. « Les propriétaires d'un domaine ont le contrôle complet sur les sous-domaines. » Ainsi, en ayant numerama.eth, il est possible d'avoir pay.numerama.eth ou autre. 

Néanmoins, « les domaines comme ".eth" et ".test" sont contrôlés par des smart contracts appelés registrars qui spécifient les règles de gouvernance des sous-domaines », indique l'ENS. Il est possible de consulter la documentation de ces derniers gratuitement sur le site de l'ENS. Enfin, l'ENS permet d'importer des noms de domaines classiques pour les utiliser sur la blockchain. 

Quelles sont les différences entre l'ENS et le DNS ? 

Il existe plusieurs différences entre l'ENS et les DNS. Le fait que l'ENS fonctionne avec une architecture décentralisée signifie que plusieurs ordinateurs vérifient que l'adresse lisible corresponde bien à la suite de chiffres. 

Avec un DNS, ce n'est pas le cas.  target="_blank" rel="noopener">Comme le souligne Ripple Venture, une entreprise spécialisée dans la tech, le fait que les registrars classiques soient centralisés signifie qu'ils pourraient plus facilement être hackés. 

Surtout, l'une des principales différences entre les deux réside dans le fait que l'ENS vend les noms de domaines sous la forme de NFTLes jetons ERC-721, qui sont un type de jetons spéciaux utilisés sur la blockchain de l'Ethereum, servent de certificats de propriété. Le fait qu'ils soient vendus sous la forme de NFT fait que les noms de domaines sont mis en vente sur des plateformes comme OpenSea. Une fois un nom de domaine NFT acheté, il est tout à fait possible de le transférer à un autre utilisateur ou sur un autre wallet, comme un non fungible token classique. 

Une dernière différence : avec l'ENS, il est possible d'enregistrer une adresse de nom de domaine composée d'emoji. Il est donc tout à fait possible d'acheter l'adresse 👁👄👁.eth, ou encore 🌝‼️.eth. Sur Open Sea, une plateforme de vente de NFT où l'on peut acheter des noms de domaine ENS, les adresses Unicode sont d'ailleurs populaires. 

Les noms de domaine emoji sont populaires sur l'ENS // Source : Open Sea

Comment acheter un nom de domaine avec l'Ethereum Service Name ? 

Pour acheter un nom de domaine ENS, il vous faut tout d'abord avoir de la crypto-monnaie et un portefeuille crypto — impossible sinon de continuer l'opération. Si vous avez Metamask, cela fera parfaitement l'affaire. 

Il vous faudra aller sur le site manager.ens.domain, et voir si le nom de domaine que vous voulez acheter a déjà été réservé, ou non. Malheureusement pour nous, 👁👄👁.eth est déjà pris, comme on peut le voir sur le site. 

:'( // Source : Ethereum Name Service

Si le nom de domaine que vous voulez n'est pas déjà pris, il apparaitra en vert et le site vous proposera alors de l'acheter. Vous pouvez choisir pendant combien de temps vous pouvez l'acheter (la durée minimale et de 1 an, et il n'y a pas de limite de durée maximale) : le prix variera en fonction de la durée.  target="_blank" rel="noopener">Le prix de base est de 5 dollars par an, auquel il faut rajouter les frais de gaz (des dépenses qui accompagnent toute opération effectuée sur la blockchain de l'Ethereum et dont le montant varie en fonction de son encombrement). 

Quel super nom de domaine dis donc // Source : Ethereum Name Service

Il vous faudra ensuite cliquer sur le bouton « request to register », puis sur le pop-up de Metamask qui vous demandera de confirmer la transaction. 

L'achat doit ensuite être confirmé et l'ENS va s'assurer que personne d'autre n'est en train d'essayer d'acheter le nom de domaine. Il ne faut surtout pas fermer votre navigateur à ce moment-là : l'étape devrait prendre en tout moins d'une minute. Une fois l'attente terminée, il vous faudra une dernière fois confirmer la transaction avec Metamask — et c'est tout. 

Vous pouvez également choisir de passer par Open SeaLa plateforme vend une grande quantité de NFT de nom de domaine en « .eth » : si le nom que vous vouliez est déjà enregistré, il sera peut-être en vente sur le site.

Combien coûte un nom de domaine avec l'Ethereum Service Name ? 

Le prix varie en fonction de plusieurs choses. Tout d'abord, comme précisé plus haut, en fonction de la durée pendant laquelle vous souhaitez acquérir une adresse. Il faudra en plus ajouter à ce prix les frais de gaz. Plus vous l'achèterez pour longtemps, plus vous payerez cher. 

Si vous passez par Open Sea, les prix vont dépendre de la notoriété du nom de domaine. Par exemple, le nom defi.eth, qui fait référence au domaine de la finance décentralisée, est actuellement en vente pour 260 ETH, soit plus de 293 500 dollars.