Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le projet crypto Celsius va-t-il subir le même effondrement que Terra ?

La plateforme crypto Celsius connait des difficultés. Elle a annoncé bloquer tous les retraits et interrompre les opérations pendant un temps. Pourrait-elle devenir une nouvelle Terra, un projet de blockchain dont la valeur s'est rapidement effondrée ? 

« À cause de conditions extrêmes, nous annonçons aujourd'hui que Celsius met en pause tous les retraits, échanges et transferts entre comptes ». L'annonce de Celsius, le 12 juin 2022, a pris tout le monde de court. La plateforme, qui permettait d'acheter et d'échanger des actifs, était connue pour permettre de les « staker » (de les bloquer afin de récupérer des intérêts, ndlr). Celsius promettait aussi de haut taux de retours sur investissement, jusqu'à 18,63 %. 

Mais le blocage des retraits, ce lundi, alors que le cours du bitcoin continue de baisser, fait craindre un vent de panique. Et n'est pas sans rappeler ce qu'a vécu l'écosystème crypto Terra, dont la valeur s'est effondrée en seulement quelques heures début mai. Une telle chose peut-elle se reproduire avec Celsius ? 

https://twitter.com/CelsiusNetwork/status/1536169010877739009

Staking et réhypothécation

Pour bien saisir la situation, il faut d'abord comprendre le modèle économique de Celsius. La plateforme est spécialisée en staking et en réhypothécation. Il s'agit d'une opération qui permet aux banques de « réutiliser les actifs qui ont été déposés en garantie par leurs clients, afin de garantir leurs propres emprunts », comme l'explique le site Team After Market. En échange, les clients dont les actifs sont réutilisés reçoivent des avantages : ils peuvent emprunter de l'argent à de meilleurs taux ou reçoivent des remises. 

Celsius promettait des bénéfices très importants aux personnes qui acceptaient ces opérations, mais il leur assurait également qu'elles pourraient récupérer leur argent à tout moment, sous trois jours. Or, avec le gel des retraits, c'est exactement l'inverse qu'il vient de se passer. 

La baisse des cours des crypto-monnaies n'a pas aidé Celsius // Source : Canva

Pourquoi avoir bloqué les opérations ? Dans son message, l'entreprise précise simplement qu'elle agit pour « faire en sorte que Celsius honore, au fil du temps, ses obligations de retrait ». L'objectif, selon elle : « Stabiliser les liquidités et les opérations pendant que nous prenons des mesures pour préserver et protéger les actifs ». L'entreprise insiste sur le fait que ses clients continueront à accumuler des intérêts pendant ce temps, mais elle ne précise pas combien de temps le gel va durer. 

Celsius a-t-elle des problèmes de liquidité ? 

Celsius n'explique pas ce qui a motivé sa décision de bloquer les opérations. Néanmoins, le marché des crytpo-monnaies connait actuellement une passe difficile. Le bitcoin est même descendu en dessous de 25 000 dollars, au plus bas depuis la fin de l'année 2020. Celsius serait aussi touchée par la désindexation d'une stablecoin, ce qui empirerait les risques qu'elle court.

La situation serait peut-être aussi due à un manque de liquidité. C'est un mécanisme qui a déjà été observé lors de réhypothécation par des banques : lorsque trop de clients demandent en même temps à retirer leurs actifs, il n'y a pas assez de liquidité pour satisfaire toutes les demandes, car une partie de ces fonds est utilisée par l'entreprise.

Depuis l'annonce du gel des retraits, les rumeurs vont bon train sur la santé financière de l'entreprise. Nexo, une plateforme concurrente de Celsius, a même déclaré dans un tweet qu'elle considérait cette dernière « insolvable », et qu'elle proposait de racheter une partie de ses actifs. Pour l'instant cependant, rien ne permet de confirmer que Celsius serait bien en situation d'insolvabilité. 

https://twitter.com/Nexo/status/1536256598993211393

Est-ce le nouveau Terra ? 

Suite à l'annonce de Celsius, sa crypto-monnaie associée, le Cel, a chuté de plus de 60 %, passant de 0,36 centime de dollars à 0,10 en seulement quelques heures. Quelques semaines après le krach impressionnant de Terra, la situation inquiète, et sur Twitter, les commentaires désobligeants à l'encontre de la plateforme sont nombreux. 

Il n'est néanmoins pas dit que Celsius connaisse le même sort. Tout d'abord parce que, même si le cours de sa crypto-monnaie continue de baisser, la plateforme peut toujours s'appuyer sur les fonds que ses clients ne peuvent plus retirer. Des analystes auraient également remarqué que des portefeuilles cryptos liés à Celsius seraient en train de bouger de grandes quantités de crypto-monnaies, transférant des fonds de Aave Market vers une autre plateforme. Des mouvements qui indiquent que les équipes de Celsius seraient en train de chercher une solution pour assurer leur solvabilité. 

Mais d'autres experts estiment que le risque est tout de même présent : « si Celsius échoue, le projet pourrait vendre ses stocks de crypto-monnaies, dont la stablecoin stETH, (indexée sur l'Ethereum, ndrl) ce qui risquerait de lui faire perdre son indexation », explique le site FXStreetEt donc, d'entrainer dans sa chute d'autres crypto-monnaies. Celsius va-t-il survivre ? Pour l'instant, rien n'est sûr— surtout si le marché des cryptos reste aussi instable.