Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Cette police d'écriture a été dessinée par un arbre

Un designer danois a tracé des lettres dans le tronc d'un arbre. Puis, il a laissé le temps faire son œuvre, et l'arbre vivre sa vie. Il a ensuite pris en photo l'évolution des cicatrices. 

Une police d'écriture dessinée par un arbre ? C'est le projet très surprenant mené par le designer danois Bjørn Karmann, qui a lancé le projet « Occlusion grotesque » en 2015. Sept ans plus tard, il est possible aujourd'hui d'en admirer le résultat.

La lettre A de la police d'écriture imaginée par Bjørn Karmann. On devline que dans quelques années, elle ne sera plus intelligible. // Source : Bjørn Karmann

« En 2015, j'ai gravé l'alphabet dans le tronc d'un arbre, et j'ai documenté le processus année après année », a expliqué Bjørn Karmann sur Twitter le 28 avrilSi vous vous êtes déjà demandé à quoi ressemblerait une police d'écriture façonnée par un arbre, ou si, comme nous, vous n'aviez jamais pensé à cette éventualité, mais voulez maintenant découvrir le résultat, vous n'allez pas être déçu. 

Cerise sur le gâteau : la police est téléchargeable gratuitement et vous pouvez vous en servir pour écrire des mails sur l'importance de la conservation des forêts

Vous pouvez télécharger la police Occlusion grotesque ici

https://twitter.com/BjoernKarmann/status/1519602620998029313

Occlusion grotesque

Sur son site, Bjørn Karmann décrit son projet comme une « police expérimentale, gravée dans le tronc d'un arbre ». « Au fur et à mesure que l'arbre grandit, il déforme les lettres et produit des designs différents, qui sont enregistrés chaque année », détaille-t-il. L'arbre sur lequel il a inscrit l'alphabet est un hêtre, planté en 1997 par ses parents dans la forêt danoise d'Ågård. 

Bjørn Karmann en train de graver les lettres dans l'arbre. // Source : Bjørn Karmann

Les lettres, placées en 2015, ont depuis changé de manière impressionnante : elles se sont élargies en suivant l'expansion du tronc. Une croissance que l'on voit particulièrement bien dans l'évolution des lettres d'année en année. Il est important de noter que seulement un quart du tronc de l'arbre a été utilisé pour écrire l'alphabet, et à sa surface, indique le designer, ce qui n'a pas abimé le hêtre outre mesure, ni ne l'a empêché de grandir et de se développer. « Aucun arbre n'a été blessé lors de cette expérience », assure Bjørn Karmann. 

L'évolution de la police au fil des années // Source : Bjørn Karmann

La police d'écriture n'est que la première partie de son projet. Le chapitre 2, « Occlusion profonde », doit permettre d'étudier la cicatrisation des plantes, explique le designer sur son site. L'idée est de se servir de l'évolution des lettres gravées dans le tronc de l'arbre à travers le temps afin de construire une base de données, qui permettrait à une intelligence artificielle d'apprendre comme les arbres grandissent et changent de forme année après année.