Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Pourrez-vous assister à l'éclipse partielle de Soleil du 30 avril 2022 ?

Une nouvelle éclipse solaire est prévue le samedi 30 avril 2022. Il s'agit d'une éclipse partielle de Soleil. Où faut-il se trouver sur la Terre pour espérer l'observer ?

Pour la quinzième fois depuis le début du siècle, le Soleil va être partiellement éclipsé par la Lune le samedi 30 avril 2022. Une petite partie de la planète va pouvoir assister à une éclipse solaire. Mais, malheureusement, la France n'est pas dans la zone de visibilité de ce phénomène astronomique -- pas plus qu'elle ne l'était lors de la dernière éclipse solaire, survenue le 4 décembre 2021.

L'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) précise que l'éclipse solaire sera « visible sur l'océan Pacifique Sud, une petite partie de l'Antarctique et dans le sud de l'Amérique du Sud ». Aucune chance de voir l'occultation du disque solaire depuis la France le 30 avril.

Déroulement de l'éclipse du 30 avril 2022. // Source : IMCCE

L'éclipse sera particulièrement brève : pourquoi ?

On peut néanmoins relever les particularités de cette éclipse solaire. L'IMCCE mentionne que, comme l'éclipse se produit très au sud, « la vitesse de la pénombre à la surface de la Terre est rapide ». Comment cela se fait-il ? « Cette vitesse est égale à la différence entre la vitesse de la pénombre dans l'espace et la vitesse du sol terrestre. Or, la vitesse du sol terrestre diminue lorsque la latitude augmente»

Voilà pourquoi le phénomène du 30 avril s'annonce si bref : l'éclipse générale ne va durer que 3 heures et 52 minutes. Quant au maximum de l'éclipse, il est attendu pour 22h41 (heure de Paris).

On peut aussi noter que l'éclipse a lieu cinq jours avant le passage de la Lune à l'apogée, c'est-à-dire le point où elle est la plus éloignée de la Terre sur son orbite. Par conséquent, le diamètre apparent de la Lune est plus petit qu'il peut l'être à d'autres moments.

L'année 2022 est rythmée par deux éclipses solaires, toutes deux partielles. Après celle du 30 avril, la suivante aura lieu le 25 octobre 2022. Elle sera visible depuis le nord de l'Europe, la Sibérie et l'ouest de l'Asie.

https://youtu.be/6Ovk5x-NZMM