Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

La colossale fusée de la Nasa fait une répétition générale avant de partir vers la Lune

La semaine de la mi-avril est importante pour l'agence spatiale américaine : deux tests sont prévus, qui font office de répétition générale avant le décollage vers la Lune.

C'est une semaine décisive qui s'ouvre pour l'agence spatiale américaine. Les 12 et 14 avril, la Nasa doit procéder à une répétition générale pour sa fusée Space Launch System (SLS), qui sera utilisée dans le cadre du programme du retour d'astronautes sur la Lune durant la décennie 2020. Ce planning a été annoncé au cours du week-end du 9 et 10 avril.

Problème de valve sur la fusée

L'essai aurait dû initialement se dérouler plus tôt dans le mois, mais une perte de la capacité à pressuriser le lanceur a convaincu les équipes de remettre à plus tard le remplissage des réservoirs, pour des raisons de sécurité. L'arrivée du carburant liquide dans la fusée explique pourquoi cette étape est appelée « Wet Dress Rehearsal ».

Le report était justifié : dans un point d'étape ultérieur, la Nasa a expliqué qu'une valve de contrôle de l'hélium ne marchait pas comme prévu. Or, cette pièce a un rôle important, car il force l'écoulement du gaz à aller dans une direction particulière, en empêchant le reflux hors de la fusée. Ici, l'hélium joue plusieurs rôles, comme la purge du moteur et le nettoyage des conduits.

SLS Artemis 6
La fusée SLS est gigantesque. Ici, elle était déplacée vers son pas de tir pour des essais. // Source : Aubrey Gemignani

La répétition générale doit se dérouler ainsi :

Vol inaugural de la fusée SLS attendu en mai

Le SLS doit effectuer son vol inaugural en 2022, dans le cadre de la mission Artémis 1, la première du programme ArtémisPlusieurs dates ont été avancées, mais aucune n'a pu être honorée pour ce premier décollage. Aux dernières nouvelles, la Nasa ne prévoit pas de décollage avant le mois de mai, au plus tôt -- un report à l'été n'est pas impossible.

La première mission sera une mission inhabitée : le SLS décollera avec une capsule Orion à son sommet. L'objectif ? Lui faire faire le tour de la Lune pour s'assurer que tout fonctionne bien. Une mission similaire (Artémis 2) est prévue en 2024, mais cette fois avec un équipage à bord. Quant à Artémis 3, elle est attendue en 2025. Il s'agira de déposer des astronautes sur la Lune.