Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Il y a 73 000 espèces d'arbres sur Terre et 9 000 restent à découvrir

Il y a bien plus d'espèces d'arbres sur Terre que ne le prédisaient d'anciennes estimations, d'après une étude qui fournit un modèle statistique plus précis et plus vaste. 

Notre planète ne serait pas la même sans les arbres. Qu'ils soient vieux sages de plusieurs centaines d'années ou jeunes pousses, leur présence est déterminante aux écosystèmes de la Terre -- ils fournissent des « services » inestimables à la biodiversité, au climat, à l'humanité. Il se pourrait bien qu'il y ait une plus grande variété d'arbres sur notre planète que ne le suggéraient d'anciens calculs. Une nouvelle étude, menée avec la collaboration d'une centaine de scientifiques dans le monde, rehausse l'estimation de 14 %. 

Dans cette publication, diffusée en janvier 2022 dans Proceedings of the National Academy of Sciences, le nombre d'espèces d'arbres est évalué à 73 274 (contre 60 000 environ selon de précédentes estimations). Les auteurs estiment que sur ce total, 9 200 nous sont encore inconnues. « Une connaissance approfondie de la richesse et de la diversité des arbres est essentielle pour préserver la stabilité et le fonctionnement des écosystèmes », estiment les auteurs de cette étude.

Il reste tant d'espèces d'arbres à découvrir. // Source : Pixabay

Pour parvenir à ce résultat, ils ont opté pour une méthodologie synthétique basées sur plusieurs ensembles de données à travers le monde : « Nous avons combiné des ensembles de données individuels en un seul ensemble mondial massif de données sur les arbres », expliquent-ils dans un commentaire de leur étude. Chaque ensemble individuel de données provient de mesures prises sur place, au sein d'une seule et même forêt, pour chaque arbre au sein de celle-ci. Combiner toutes ces mesures permet de restituer un vaste puzzle. 

Ces ensembles de données ont été statistiquement analysés pour évaluer le nombre d'espèces à l'échelle des biomes (une vaste aire qui contient des caractéristiques communes de faune et de flore -- comme une forêt tropicale, une savane...), des continents, et du monde. 

L'importance de la conservation des forêts

« En établissant un point de référence quantitatif, cette étude pourrait contribuer aux efforts de conservation des arbres et des forêts et à la découverte future de nouveaux arbres et d'espèces associées dans certaines parties du monde », développe Peter Reich, l'un des auteurs. Les espèces non découvertes sont particulièrement à risque, car leur rareté signifie que leur nombre et leur distribution sont limités. « Ces résultats soulignent la vulnérabilité de la biodiversité forestière mondiale aux changements anthropiques, en particulier l'utilisation des terres et le climat, car la survie des taxons rares est menacée de manière disproportionnée par ces pressions. »

D'après cette évaluation, sur les quelques 9 000 espèces qui restent à découvrir, 40 % d'entre elles sont situées en Amérique du Sud. Sur les 27 000 espèces déjà répertoriées sur ce continent, il en reste environ 4 000 à découvrir. Une grande partie d'entre elles est probablement située dans le bassin de l'Amazone et à l'interface entre les Andes et l'Amazone.

« La conservation des forêts est donc une priorité absolue en Amérique du Sud, surtout si l'on considère la crise actuelle des forêts tropicales due aux impacts anthropiques [impacts d'origine humaine] tels que la déforestation, les incendies et le changement climatique », en conclut Peter Reich. L'effort de conservation ne concerne évidemment pas seulement l'Amérique du Sud : une grande majorité des espèces d'arbres est située dans les forêts tropicales et subtropicales humides, qui restent peu étudiées, alors même que les zones humides sont menacées. 

https://www.youtube.com/watch?v=Qc8pJoF-uhg