Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Perseverance a réussi à prendre un échantillon sur Mars, pour remplacer celui qu'il a jeté

Le précédent forage de Perseverance sur Mars n'avait pas pu être conservé. Mais le rover a pu collecter un autre échantillon à la place, dans la même roche.

Cette fois, c'est la bonne : le rover Perseverance a bien récupéré un nouvel échantillon de roche sur MarsCela peut sembler habituel, désormais : depuis son premier prélèvement en septembre 2021, le robot a rempli bien d'autres tubes. Mais ce dernier essai est particulier, car Perseverance a rencontré un souci : des cailloux se sont logés dans son système d'échantillons et il a fallu s'en débarrasser.

Pour régler le problème, la Nasa n'a eu d'autre choix que de donner l'ordre à son rover Perseverance d'éjecter le dernier échantillon qui avait été foré (au lieu de le stocker, comme c'est la procédure habituelle). Heureusement, le tube était encore utilisable pour stocker un autre prélèvement. « J'ai pu collecter un autre échantillon pour remplacer celui que j'avais jeté plus tôt », a confirmé la Nasa via le compte Twitter @NASAPersevere le 31 janvier 2022.

Le nouvel extrait a été récupéré dans la même roche que le précédent essai infructueux. Cela donne un petit côté comique à cette roche, qui a « presque l'air surpris que [Perseverance] revienne », s'amuse la Nasa sur Twitter. On imagine facilement un visage ébahi en voyant les deux trous creusés dans la roche, sur les photos prises par le rover.

Les deux trous creusés par le rover dans cette roche. 😮 // Source : Via Twitter @NASAPersevere (photo recadrée)

L'une des roches les plus anciennes forées par Perseverance sur Mars

Perseverance va donc pouvoir enfin stocker son prélèvement dans ce sixième tube (en tout, le rover embarque 43 tubes qu'il doit principalement remplir d'extraits de roches et du sol de Mars). La cible choisie par la Nasa semble être « l'une des roches les plus anciennes » sur lesquelles Perseverance ait travaillé jusqu'ici. Elle parait donc prometteuse pour en savoir davantage sur le passé du cratère Jezero, dans lequel le robot s'est posé en février 2021.

Pendant que Perseverance continue sa mission scientifique, Ingenuity l'accompagne toujours. Le petit hélicoptère, qui devait à peine voler sur Mars, doit encore tenter de décoller en 2022. Son 19e essai de vol a néanmoins été repoussé, à cause de mauvaises conditions météorologiques.