Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Un morceau de fusée SpaceX va se crasher sur la Lune : pourra-t-on le voir ?

Un reste de fusée Falcon 9, lancée en 2015, devrait heurter la surface de la Lune le 4 mars 2022. Mais les astronomes ne verront pas ce crash en temps réel, car il aura lieu sur la face cachée de l'astre.

Un débris spatial va prochainement s'écraser à la surface de la LuneIl s'agit d'un morceau d'une ancienne fusée de SpaceX, qui a décollé de la Terre il y a 7 ans, en 2015. Comme l'a repéré ScienceAlert le 27 janvier 2022, les experts prévoient que l'impact surviendra le 4 mars. Le lanceur devrait s'écraser sur la face cachée de la Lune, à une vitesse de 9 000 km/h.

À l'époque, ce lanceur avait servi au lancement de l'Observatoire du climat depuis l'espace lointain (DSCOVR, « Deep Space Climate Observatory »), un satellite de la Nasa fournissant des données de météorologie spatiale. La mission est toujours opérationnelle. C'est une fusée Falcon 9 de SpaceX qui avait servi à le lancer dans l'espace. Le deuxième étage de ce lanceur évolue depuis sur une orbite « chaotique », selon les indications de l'astronome Bill Gray. Il supervise le « Project Pluto », servant à calculer la trajectoire d'objets dans l'espace et fournissant des logiciels astronomiques aux amateurs comme aux professionnels.

Verra-t-on l'impact du morceau de fusée sur la Lune ?

Bill Gray a calculé la trajectoire du lanceur et déterminé qu'il se crasherait bientôt sur la Lune. La fusée est déjà passée à proximité de l'astre le 5 janvier (9 600 km), ce qui a eu pour effet de modifier son orbite. L'impact qui aura lieu le 4 mars ne sera pas visible en temps réel, puisqu'il aura lieu sur la face de la Lune toujours opposée à notre planète.

Cependant, il devrait laisser une trace bien visible, un cratère, que les astronomes pourront chercher avec des satellites en orbite lunaire, comme Lunar Reconnaissance Orbiter (Nasa) et Chandrayaan-2 (ISRO). Il est par contre peu probable que ces deux orbiteurs soient au-dessus du lieu de l'impact au moment où il aura lieu.

L'impact doit avoir lieu sur la face cachée de la Lune. // Source : NASA/Goddard/Arizona State University

L'impact du lanceur représente-t-il un risque pour la Lune ?

Faut-il s'inquiéter ? Cet événement représente-t-il un quelconque danger ? « Un deuxième étage d'une vieille Falcon 9 laissée en orbite haute en 2015 va heurter la Lune le 4 mars. C'est intéressant, mais ce n'est pas grave », a rassuré sur Twitter l'astronome Jonathan McDowell, du Harvard-Smithsonian Centre for Astrophysics. Bill Gray confirme qu'il n'y a « aucune inquiétude à propos de cet événement particulier » à avoir.

Si vous avez par exemple lu que cet impact pourrait modifier l'orbite lunaire, vous pouvez donc vous rassurer. Ici, le débris qui va frapper la Lune représente une masse d'environ 4 tonnes, et devrait l'atteindre à la vitesse de 2,58 km/s. « La Lune est assez régulièrement frappée par des objets plus gros se déplaçant à une vitesse approximative de 10 à 20 km/s ; d'où les cratères », remet en perspective Bill Gray sur le site du Project Pluto.

https://www.youtube.com/watch?v=FSgHpee8p8c