Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Au fait, pourquoi le CST-100 Starliner s'appelle CST-100 Starliner ?

2022 doit être l'année où la capsule Starliner réussira à rejoindre l'ISS. Mais savez-vous pourquoi elle est appelée ainsi ?

2022 sera-t-elle l'année du succès pour la capsule CST-100 Starliner ? Au cours du premier trimestre, Boeing doit effectuer un deuxième vol d'essai pour sa capsule de transport. Il s'agira d'une tentative sans équipage. En cas de réussite, non seulement l'échec de 2019 sera effacé, mais en plus le constructeur américain pourra passer à l'étape suivante, avec un essai comprenant du personnel.

À long terme, Boeing doit offrir une alternative à SpaceX et sa capsule Dragon pour acheminer du personnel -- américain, mais aussi européen, canadien et japonais -- jusqu'à la Station spatiale internationale. Il s'agit d'avoir une option de plus pour accéder à l'ISS, en plus de SpaceX et du Soyouz, notamment au cas où les deux autres solutions seraient indisponibles.

Boeing Starliner
La capsule Starliner, tout en haut de la fusée, qui attend son heure. // Source : Joel Kowsky

Stratoliner, Dreamliner, Starliner

Alors que le nom de la capsule de SpaceX, Dragon, semble emprunter au registre de la mythologie (même si une référence beaucoup moins élogieuse existerait, bien que l'entreprise ait démenti depuis), Boeing a opté pour une dénomination moins fabuleuse. Plus traditionnelle, pourrait-on dire, typique sans doute de la façon dont des entreprises plus anciennes procèdent.

Ainsi, l'acronyme CST signifie Crew Space Transportation, soit en français « Transport Spatial d’Équipage », signale la BBCLe nombre 100, lui, fait référence à l'altitude des 100 kilomètres, qui est la frontière traditionnellement admise entre l'atmosphère et l'espace (bien sûr, la réalité est plus complexe et nuancée, mais ce choix n'est pas absolument dénué de fondement).

Et Starliner, alors ? SpaceFlightNew, qui assistait en 2015 à la présentation de la capsule, indique qu'il s'agit en fait d'un prolongement dans la manière dont certains avions du constructeur américain étaient baptisés. Le Boeing 307, avion des années 40 jusqu'aux années 70, était appelé Stratoliner. Plus récemment, c'est le Boeing 787 qui a un nom poétique : Dreamliner.