Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Écoutez le son très étrange de Ganymède, la lune de Jupiter

La sonde Juno a enregistré un son unique en son genre : celui qu'on peut entendre près de Ganymède, l'une des lunes de Jupiter.

C'est un son qu'on croirait sorti tout droit d'un vieux film de science-fiction, entre une série de « bip bip » et ce qu'il semble être des rafales de vent. Il s'agit pourtant bien d'un son enregistré dans l'espace : ce que vous entendez dans la vidéo ci-dessous n'est rien d'autre que le bruit de l'activité magnétique de Ganymède, l'une des lunes de Jupiter. 

https://www.youtube.com/watch?v=_09R6jIo74U

Des bruits enregistrés par la sonde Juno

Le son est assez désagréable à écouter — enfin, on vous laisse être juge et le choisir en sonnerie de téléphone si vous le souhaitez. Mais l'enregistrement en lui-même est historique. Il a été réalisé par la sonde Juno, le 7 juin 2021, lorsque cette dernière est passée à proximité de Ganymède, et a été partagé par la Nasa sur son site et sur YouTube. Juno n'était à ce moment qu'à 1 038 kilomètres de la surface de la lune de Jupiter, son passage le plus proche jamais réalisé. 

La lune Ganymède. // Source : NASA/JPL-Caltech/SwRI/ASI/INAF/JIRAM

Ce qu'on peut entendre n'est pas qu'une suite de bruits aléatoires. Plus précisément, il s'agit des ondes magnétiques de Ganymède. « Si vous écoutez attentivement, vous pouvez entendre le changement abrupt dans les fréquences à la moitié de l'enregistrement », explique Scott Bolton, l'un des directeurs de la mission de Juno. « Ce changement représente l'entrée de Juno dans une région différente de la magnétosphère de Ganymède ». Ce changement brusque pourrait être dû par le passage de la sonde de la partie nocturne de la lune à sa partie éclairée, estime la Nasa. Ces ondes magnétiques ne sont d'ordinaire pas perceptibles pour les humaines, et elles ont été « converties » dans des fréquences audibles. 

Ganymède est une lune à part dans le système solaire. En plus d'être le satellite le plus massif (Ganymède est deux fois plus gros que notre lune), il est le seul du système solaire à posséder une magnétosphère — un champ magnétique qui entoure la lune, et qui est le signe que Ganymède possède un noyau riche en fer. En juillet 2021, des traces de vapeur d'eau ont également été découvertes dans son atmosphère, une découverte majeure, et qui rend l'étude de la lune encore plus fascinante. « Cet enregistrement de sa magnétosphère est suffisamment impressionnant pour vous donner l'impression d'être à bord de Juno lors de son passage près de Ganymède », s'est enthousiasmé Scott Bolton.