Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Perseverance a immortalisé les trous creusés dans « Rochette » avec un selfie

Après avoir creusé deux trous dans « Rochette », le rover Perseverance a pris 51 images avec sa caméra WATSON. Thomas Appéré, docteur en planétologie, les a assemblées, pour former un nouveau selfie martien très réussi.

Perseverance était arrivé sur Mars en février 2021 avec 43 tubes vides dans son « ventre ». Depuis ce mois de septembre, deux d'entre eux sont remplis et scellés : le rover est parvenu à collecter deux extraits d'une même roche, dont la Nasa a déjà pu analyser certaines caractéristiques. Ces prélèvements, surnommés « Montdenier » pour le premier et « Montagnac » pour le second, ont été effectués sur une même cible, qui a elle-même reçu le surnom de « Rochette ».

51 images assemblées

Afin de documenter ces prélèvements, l'astromobile a pris un selfie le 10 septembre 2021 en fin de matinée (sur Mars), sur lequel on aperçoit « Rochette » et les deux trous qui y ont été créés. Thomas Appéré, docteur en planétologie et enseignant de physique-chimie, a publié sur Twitter son travail sur ce grand auto-portrait du rover. Le scientifique a dû assembler 51 images prises par la caméra WATSON de Perseverance (située au bout de son bras) pour parvenir à ce résultat -- 3 heures de travail, en tout.

À l'aide d'un logiciel d'assemblage de panorama, PTGui, il a pu associer automatiquement les 51 images. « Le plus long a été de corriger au préalable l'exposition de deux images sous-exposées, et de créer un masque pour corriger les petites zones noires sur les images dues aux poussières déposées sur le capteur. J'ai écrit un programme informatique qui prend en entrée ce masque de localisation des poussières et les élimine des images », explique Thomas Appéré à Numerama.

Après cette étape, il a encore fallu « masquer les parties de certaines images pour obtenir un bon assemblage », nous explique-t-il. Enfin, il a travaillé sur la partie du selfie où apparaît le ciel : « j'ai étendu le ciel en post-traitement, il n'apparaît que sur quelques degrés au-dessus de l'horizon sur les images », détaille Thomas Appéré. Le résultat final est une image de 9 718 sur 11 546 pixels. Vous pouvez zoomer directement dedans en la consultant via Flickr.

Perseverance observant « Montdenier » et « Montagnac »

L'image permet de bien voir les deux trous creusés par Perseverance dans « Rochette » (« Montdenier » est à gauche, tandis que « Montagnac » est à droite). On peut aussi constater que les roues de l'astromobile sont en très bon état, après avoir roulé 2,46 kilomètres depuis l'arrivée de la mission sur Mars.

Thomas Appéré a créé une deuxième version de l'auto-portrait, partagée le 14 septembre, dans laquelle la « tête » du rover est inclinée, comme si Perseverance observait les deux trous creusés dans la roche. Une version haute définition de l'image est également disponible sur Flickr. Le scientifique a utilisé les deux visuels pour créer une animation, dans laquelle Perseverance regarde alternativement l'objectif de la caméra WATSON et « Rochette ».