Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Ingenuity : ce qu'il faut savoir sur la prochaine phase de sa mission sur Mars

Ingenuity va continuer ses activités sur Mars au-delà de l'échéance initialement prévue. L'hélicoptère de la Nasa est en train de faire la transition avec la prochaine phase de sa mission, qui commencera officiellement avec le sixième vol.

La mission d'Ingenuity sur Mars n'est pas terminée : le 30 avril 2021, la Nasa a annoncé qu'elle accordait finalement plus de temps à son hélicoptère martien pour poursuivre ses activités. Alors que sa mission ne devait à l'origine durer que 30 sols (le nom du jour sur Mars), soit 31 jours terrestres, elle doit encore être prolongée de 30 sols. La nouvelle a surpris, puisque la Nasa avait répété que le programme d'essais de l'hélico ne durerait pas plus de 30 sols, au terme desquels il serait abandonné sur place par le rover Perseverance.

Ingenuity a été ajouté à la mission Mars 2020 avec un objectif non pas scientifique, mais de démonstration technologique : il devait servir à tester le vol propulsé sur une autre planète. La Nasa souhaite désormais faire la transition vers une nouvelle phase, de « démonstration des opérations » : elle vise à montrer comment un hélicoptère pourrait contribuer à l'exploration de Mars (ou d'autres planètes). Quand cela va-t-il commencer ?

À partir du sixième vol

L'agence spatiale estime que la « démonstration des opérations » pourra débuter dans environ deux semaines (ce qui amènerait environ à la mi-mai). « Cette nouvelle phase commencera lorsque l'hélicoptère aura achevé ses deux prochains vols », annonce la Nasa dans son communiqué. Elle fait ici référence au quatrième vol, qui a déjà eu lieu le 30 avril, ainsi qu'au cinquième, qui n'a pas encore eu lieu et dont la date n'est pas décidée. Ce n'est pas très étonnant, car chaque vol est décidé en fonction des résultats du précédent. Les équipes de la mission doivent terminer l'analyse des données du quatrième test pour envisager le suivant. Les quatrième et cinquième vols font la transition entre la mission principale et la deuxième phase.

C'est avec son sixième vol qu'Ingenuity entrera officiellement dans la deuxième phase de sa mission, à condition évidemment qu'il soit encore en bon état.

Le rover Perseverance trace sa route

Malgré ce changement important dans la mission de l'hélicoptère, il y a une constante : Perseverance reste le principal acteur de la mission Mars 2020 et ses activités ne doivent pas être perturbées par Ingenuity. La décision d'étendre sa mission a pu être prise, car le rover est en avance sur le calendrier prévu, explique la Nasa. Après son arrivée sur Mars le 18 février, l'astromobile devait procéder à la vérification approfondie de ses systèmes. Les équipes sont maintenant en train de choisir un lieu pour qu'il mène ses premières explorations scientifiques. Comme les performances d'Ingenuity ont été au-delà de ce qui était attendu, la Nasa a estimé que l'hélicoptère pouvait continuer ses activités « sans avoir un impact significatif sur le programme du rover ».

Cela signifie que l'équipe responsable d'Ingenuity recevra moins de soutien de la part de l'équipe en charge de Perseverance, car le rover doit avancer pour prélever des roches et des échantillons du sol martien. Le 26 avril, le robot a déjà roulé sur une distance de 10 mètres pour commencer à identifier des cibles. Il n'est pas exclu qu'Ingenuity réalise des vols qui lui permettront d'atterrir relativement proche des nouveaux lieux de stationnement de Perseverance. Mais les essais d'Ingenuity seront programmés de façon à ne pas interférer avec les activités scientifiques de l'astromobile.

Les activités de l'hélico seront évaluées à l'issue des 30 sols et la mission d'Ingenuity doit au plus tard être terminée à la fin du mois d'août, selon la Nasa. Ceci laissera le temps de finir les activités scientifiques du rover avant la période de la conjonction solaire qui doit survenir en octobre. À ce moment-là, Mars et la Terre se trouveront de part et d'autre du Soleil, interrompant momentanément les communications.