Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

SpaceX s'apprête à faire voler un autre prototype de fusée Starship

Elon Musk indique que la construction d'un nouveau prototype de la fusée Starship est presque achevée. Son vol d'essai ne saurait tarder.

Le nouvel essai du prototype Starship est pour bientôt. Sur Twitter, Elon Musk a indiqué le 17 mars 2021 que la préparation du onzième décollage était en bonne voie : l'engin lui-même est presque prêt. Il doit d'ailleurs y avoir une mise à feu statique très prochainement, afin d'examiner le bon comportement de la fusée. Les observations autour du site d'essai montrent que cet examen final est imminent.

Le prototype SN11 (Serial Number 11) doit régler un souci qui a été observé avec le SN10 : les trois moteurs de la fusée n'ont pas développé une poussée suffisante pour ralentir suffisamment l'engin au moment de l'atterrissage. Celui-ci s'est effectivement posé, mais à une vitesse excessive. La structure du SN10 a alors subi des déformations importantes, du côté du train d'atterrissage ainsi que sur la partie basse de la fusée.

Un pépin d'hélium constaté avec le précédent prototype

Dans les jours qui ont suivi cet essai, des éclaircissements ont été apportés par Elon Musk en personne. Il y a eu un problème avec l'hélium, qui a été utilisé à la base pour pressuriser le réservoir de méthane et ainsi régler un souci observé lors du test SN8 (un problème de pressurisation, justement). À ce moment-là, Elon Musk ajoutait que SN11 faisait l'objet de corrections pour éviter ce scénario.

SN11 sera le quatrième vol en haute altitude. Les deux précédents, SN8 et 9, avaient explosé dès l'atterrissage. SN10 avait connu un épilogue un peu plus heureux, car il avait pu se poser avant de finir en confettis une dizaine de minutes plus tard. SpaceX devrait à nouveau proposer une diffusion en direct de ce test : il faudra être à l'affût, car l'annonce arrive souvent à peine quelques minutes avant le tir.

Starship doit être le vaisseau «couteau suisse » de SpaceX à moyen et long terme : il remplacera le Falcon 9 et sa version lourde, Falcon Heavy, pour ses missions de mise en orbite de satellites, de livraison de matériel et de vivres pour l'ISS et au-delà, et de transport d'astronautes. C'est aussi avec le Starship que SpaceX organisera un survol de la Lune en 2023 pour quelques touristes de l'espace.