Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Tianwen-1 : la Chine met en orbite une sonde autour de Mars pour la première fois

Pour la première fois, la Chine a procédé à la mise en orbite d'une sonde autour de Mars. Un jour après la mission Hope des Émirats arabes unis, Tianwen-1 s'est aussi positionnée en orbite autour de la planète rouge.

Tianwen-1 s'est insérée en orbite autour de Mars, a confirmé la chaîne de télévision chinoise CGTN le 10 février 2021. La sonde, dont le nom poétique signifie « question au ciel », avait été lancée en juillet 2020. Après les États-Unis, l'ex-URSS, l'Europe, l'Inde et les Émirats arabes unis (à peine un jour plus tôt avec la sonde Hope), la Chine rejoint le cercle restreint des puissances qui sont parvenues à envoyer une sonde spatiale vers la planète rouge.

Quelques jours plus tôt, le 5 février, l'Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) avait communiqué autour de l'arrivée imminente de la mission dans le voisinage de Mars. La sonde Tianwen-1 avait immortalisé sa toute première image de Mars en noir et blanc. La date du 10 février était alors mentionnée pour la mise en orbite martienne du véhicule : tout semble donc s'être passé comme prévu.

Comme bien souvent avec les programmes spatiaux chinois, la majorité des informations transmises sur l'arrivée de Tianwen-1 vers Mars n'a pas été donnée par les autorités. Le plan de la mission n'était pas clairement connu, mais des observateurs indépendants ont pu suivre les signaux radio de la mission. Comme on s'y attendait, la sonde s'est momentanément trouvée hors de portée, lorsqu'elle est passée derrière Mars. Le signal a ensuite été retrouvé.

Quelles sont les prochaines manœuvres ?

Tianwen-1 s'est insérée en orbite à l'issue d'un voyage de 7 mois. La sonde, dont la mission scientifique n'en est qu'à ses balbutiements, n'a cependant pas fini les manœuvres pour se positionner autour de la planète. C'est en fait tout une phase de reconnaissance qui s'ouvre pour Tianwen-1 entre février et avril ou mai prochain. Il faut désormais que la sonde atteigne son orbite « de reconnaissance ». D'ici quelques jours, elle va devoir manœuvrer pour changer d'inclinaison.

Le schéma suivant permet de bien se rendre compte des différentes orbites que la sonde Tianwen 1 va devoir parcourir autour de Mars au cours de sa mission. On voit qu'après la manœuvre de capture en orbite autour de Mars, il faudra que Tianwen-1 passe d'une inclinaison d'environ 12° vers une inclinaison de 87°. Elle quittera au fil du temps son orbite elliptique, pour adopter une orbite plus circulaire.

Pour rappel, la mission comprend l'envoi d'un atterrisseur qui devrait atteindre la surface de Mars en avril. L'orbiteur devrait normalement larguer une capsule contenant l'astromobile, pour lequel il servira ensuite de relai de communication (tout en menant ses propres observations scientifiques). Une fois sur Mars, l'atterrisseur entamera une mission primaire de 3 mois, avec des relevés scientifiques au programme.