Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Des données anormales obligent SpaceX à reporter sa première mission opérationnelle habitée vers l’ISS

La NASA annonce que la première mission opérationnelle habitée de SpaceX vers la Station spatiale internationale est repoussée de quelques jours. En cause, des données anormales détectées lors d'une précédente mission conduite par SpaceX.

Changement de planning pour SpaceX. Alors que sa première mission opérationnelle habitée en direction de la Station spatiale internationale devait survenir le 31 octobre, la patronne du programme des vols habités de la NASA, Kathy Lueders, a annoncé ce week-end un nouveau calendrier. Désormais, le décollage est attendu au cours de la première quinzaine du mois de novembre.

Ce report de quelques jours est justifié par la nécessité de passer en revue des données supplémentaires et de tester certains équipements et matériels. L'entreprise américaine a observé un « comportement non nominal » du premier étage d'une fusée Falcon 9 lors d'un vol récent qui ne concernait pas la NASA. Kathy Lueders parle, elle, d'une « observation inattendue » lors de cette mission.

Deuxième mission attendue en 2021

La nouvelle date n'est pas encore fixée. Elle dépendra vraisemblablement de la vitesse à laquelle SpaceX traitera cet écart, de sa nature, mais aussi des fenêtres de lancement en fonction de la trajectoire orbitale de la Station spatiale internationale. Pas question ici de se presser en tout cas : il s'agit par nature d'une mission très sensible, car il est question de transporter un équipage de quatre astronautes.

Dans le cadre du partenariat noué avec SpaceX, l'agence spatiale américaine a un accès complet à ses données des lancements et des essais. Pour la NASA, cela l'aide à avoir une vue globale sur la situation et ainsi de prendre des décisions éclairées pour ses missions à venir. Et comme SpaceX multiplie les vols à une cadence élevée, la NASA est abreuvée en permanence sur les performances de la Falcon 9.

La première mission opérationnelle de SpaceX est constituée de trois hommes et une femme. Trois sont de nationalité américaine et le quatrième est Japonais. Ce sont pour la plupart des vétérans, avec au moins un séjour dans la Station Spatiale internationale. Ce sera par contre le baptême pour le quatrième. La deuxième mission opérationnelle de SpaceX est prévue en 2021.