Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

En combien de temps la comète NEOWISE tourne-t-elle sur elle-même ?

De nouvelles observations de la comète C/2020 F3 (NEOWISE) permettent d'en savoir plus sur la manière dont elle tourne sur elle-même. Le gaz tourbillonne sous l'effet de la rotation du noyau.

Combien de temps faut-il à la comète NEOWISE pour faire un tour sur elle-même ? Des astronomes ont trouvé qu'il fallait à C/2020 F3 (NEOWISE) un peu plus de 7 heures pour effectuer une rotation. Leur estimation, repérée par ScienceAlert, a été publiée sur The Astronomer's Telegram le 14 août 2020.

« L'évolution morphologique observée implique une période de rotation de 7,58 +/- 0,03 heures [ndlr : la marge d'erreur] », peut-on lire. La période de rotation de la comète a pu être déduite des données enregistrées par Gemini North, un télescope de l'observatoire Gemini situé sur le volcan Mauna Kea sur l'île d'Hawaï. Les images ont été obtenues entre le 28 juillet et le 10 août dernier. Elles permettent de voir comment le gaz tourbillonne, sous l'effet de la rotation du noyau de la comète.

La comète C/2020 F3 (NEOWISE) est une opportunité pour les scientifiques : découvert en mars, l'objet céleste est devenu visible à l'œil nu pendant l'été. Il était même possible de l'observer toute la nuit pendant un certain temps. La comète NEOWISE, passée au périhélie (le point de sa trajectoire le plus proche du Soleil) le 3 juillet sans se fragmenter, est apparue très brillante dans le ciel. Lors des observations à l'aide de télescopes, son éclat si particulier a pu être utile pour distinguer des détails que l'on ne pourrait pas forcément voir sur d'autres comètes moins lumineuses.

Le noyau semble intact

Ainsi, jamais le télescope Hubble n'avait pu observer si précisément une comète aussi brillante que NEOWISE après son périhélie. Les données montrent que le noyau de la comète parait intact. Ce n'est pas toujours le cas des comètes qui sont passées si près du Soleil : la comète C/2019 Y4 (ATLAS), qui promettait d'être brillante l'an dernier, s'est fragmentée.

La comète C/2020 F3 n'est désormais plus visible à l'œil nu et continue de s'éloigner du Soleil. Elle ne devrait pas revenir avant plus de 6 000 ans visiter le système solaire. Mais les astronomes ont eu le temps de l'observer en détail et devraient avoir encore suffisamment de données à exploiter pour mieux comprendre ses caractéristiques.

https://www.youtube.com/watch?v=goxYByrV08A&feature=emb_title