Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Les comptes à suivre pour faire des découvertes scientifiques pendant le confinement

Quiz, vidéos, images mystère... Sur les réseaux sociaux, des initiatives sont nées pour continuer à valoriser la science pendant le confinement. Voici des idées de comptes à suivre pour continuer à faire des découvertes de chez soi.

La population française est confinée depuis le 17 mars 2020 en raison de l'épidémie de coronavirus. Plusieurs initiatives culturelles ont vu le jour pour offrir des occupations à faire en restant chez soi. La science n'est pas en reste. Des chercheurs et des centres ont décidé de continuer à communiquer sur leurs domaines de spécialité, de façon ludique.

Si vous voulez continuer à faire des découvertes sur l'Univers, l'environnement ou la chimie, voici quelques idées de comptes à suivre.

Des quiz d'astronomie

« La planète Mars met environ 2 ans pour tourner autour du Soleil. Combien a-t-elle de saisons ? » Depuis le 18 mars, le médiateur en astronomie Eric Chapelle propose régulièrement des questions d'astronomie via Twitter. Lune, planètes, exploration spatiale... C'est ensuite aux internautes de voter pour la réponse qui leur semble la plus appropriée. Une fois l'échéance des votes passée, Eric Chapelle fournit en quelques tweets une explication de la bonne réponse.

https://twitter.com/ericchapelle2/status/1242437688399220736

Le médiateur en astronomie propose également, pour occuper les plus jeunes, des flexagones sur le thème du système solaire. Ils sont à imprimer, à découper et à plier.

https://twitter.com/ericchapelle2/status/1245252368389808128

Le compte Twitter du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) s'est aussi mis à publier les questions d'un grand quiz depuis le 30 mars. Les questions portent exclusivement sur l'Univers. À nouveau, il est possible de voter pour la réponse que l'on croit correcte. Le CEA donne ensuite une explication.

https://twitter.com/CEA_Officiel/status/1245682435280580610

Des images mystères

Le compte du Planétarium de Vaulx-en-Velin publie chaque matin, depuis le début du confinement, une image mystère sur son compte Twitter. Satellites, nébuleuses, rovers martiens... les thèmes sont variés.

https://twitter.com/PlanetariumVV/status/1242845640973049859

En fin de journée, le compte du planétarium annonce quelle était la bonne réponse et donne quelques explications. De quoi se coucher en ayant fait une nouvelle découverte sans même bouger de chez soi.

Chez Jamy

Jamy Gourmaud, animateur de l'émission C'est pas sorcier, continue de vulgariser la science de chez lui. Tous les jours, il publie une courte vidéo sur Twitter, sur divers sujets, souvent liés à la vie quotidienne. Il nous apprend, par exemple, pourquoi l'oignon peut faire pleurer lorsqu'on l'épluche.

https://twitter.com/gourmaud_jamy/status/1245028437183602688

Pourquoi y a-t-il des trous dans certains fromages ? D'où sont originaires les tulipes ? Pourquoi les jours sont-ils de plus en plus longs ? Le vulgarisateur y répond à chaque fois en quelques minutes, depuis sa maison ou son jardin, avec clarté et pédagogie.

Cadavre exquis scientifique

Inventé par les surréalistes au début du 20e siècle, le cadavre exquis est un jeu dans lequel plusieurs personnes doivent constituer une phrase ou un dessin, sans connaître les contributions précédentes. Le principe a été repris par Julien Bobroff, physicien et professeur à l'université Paris Sud le 23 mars dernier sur Twitter.

https://twitter.com/jubobroff/status/1245598503499255813

Le principe est simple : un ou une scientifique adresse un texte ou une figure à un ou une artiste, qui l'utilise pour créer une œuvre. La création est à son tour envoyée à un scientifique, et la boucle recommence. L'initiative permet ainsi de faire en même temps des découvertes scientifiques et artistiques.