Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Vous pouvez aider les scientifiques à chercher des manchots

Explorer l'Antarctique pour chercher des manchots : un projet de science participative permet de s'adonner à cette activité, en restant chez soi. L'initiative, baptisée « Penguin Watch », fait appel aux internautes pour l'étude de ces animaux.

Les projets de science participative ne sont pas une nouveauté. Néanmoins, le contexte du confinement lié à l'épidémie de coronavirus pourrait inciter davantage d'internautes à vouloir contribuer à des travaux de recherche pour s'occuper. Vous aimez les manchots ? Vous pouvez justement aider les scientifiques à en identifier sur des photographies.

L'initiative « Penguin Watch », lancée sur le portail de sciences participatives Zooniverse, a été créée en 2014. « Les oiseaux marins déclinent dans le monde, sous la menace du changement climatique, de la pollution, des perturbations et de la concurrence avec les pêcheries. Nous voulons surveiller, comprendre et protéger ces espèces », expliquent les porteurs du projet sur le site. Les scientifiques veulent comprendre comment ces conditions perturbent la vie des manchots en Antarctique, par exemple au niveau des naissances.

Comment identifier les manchots ?

Afin de contribuer à cette recherche, vous pouvez vous rendre sur cette page du site Zooniverse. Tout est expliqué en anglais, mais les consignes sont assez simples. Sur les images qui sont présentées, il faut utiliser le curseur de sa souris pour les identifier. En fonction de ce que vous voyez, il faut éventuellement changer de couleur.

Il faut bien cliquer au centre de l'animal que vous désignez. Prenez garde à ne pas cliquer sur un même animal deux fois, notamment lorsque vous masquez les précédentes marques que vous avez laissées. Si l'image est trop sombre ou floue pour y discerner des animaux, il suffit de l'indiquer et de passer à la suivante.

Les données récoltées sont ensuite analysées par des scientifiques de l'université d'Oxford, qui ont déjà publié plusieurs travaux sur les manchots. Plus de 9 300 volontaires ont déjà contribué. À l'heure où ces lignes sont écrites, l'objectif de Penguin Watch est rempli à 58 % : il y a encore de quoi vous occuper !