Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Vous pouvez aider les astronomes à localiser des trous noirs

Le projet LOFAR Radio Galaxy Zoo invite les internautes à aider les astronomes. En plongeant dans les données d'un puissant radiotélescope, vous pouvez rechercher des trous noirs et peut-être ainsi contribuer à une meilleure connaissance de ces objets.

Les trous noirs vous fascinent ? Vous possédez un ordinateur ? Alors vous pouvez tenter d'aider les scientifiques à en savoir davantage sur ces curieux objets célestes grâce au projet participatif LOFAR Radio Galaxy Zoo. L'initiative, qui a été annoncée le 25 février 2020, est coordonnée en France par l'Observatoire de Paris, le CNRS et l'université d'Orléans.

Dans le cadre de ce projet participatif, les internautes sont invités à plonger dans les données obtenues par LOFAR (LOw Frequency ARay), un radiotélescope dont les différentes stations sont réparties dans plusieurs pays d'Europe. La plupart des sources observées par cette installation sont des galaxies actives, qui contiennent en leur centre un trou noir supermassif, ou des galaxies en train de former des étoiles.

Comment chercher des trous noirs ?

Concrètement, comment s'y prendre ? Un tutoriel en français a été mis à disposition sur YouTube. Il faut observer des images visibles du ciel : les formes blanches qui y apparaissent sont des galaxies, voire des étoiles. Des lignes jaunes représentent des émissions radio qui ont été enregistrées dans cette zone de l'espace : la présence de ces signaux est liée aux trous noirs supermassifs. Ces signaux permettent de tracer des formes, des ellipses dessinées en bleu. Tout l'enjeu est de savoir quelle est l'origine de ces formes et si certaines sont liées entre elles. Vous devez indiquer lesquelles vous semblent aller ensemble.

Grâce à la superposition des images optiques et de celles montrant les signaux captés par les radiotélescopes, il devient possible de travailler sur les liens entre les galaxies et leur trou noir central. L'équipe LOFAR regroupe plus de 200 astronomes : c'est beaucoup, mais pas assez pour travailler sur les millions de structures que le radiotélescope LOFAR a découvertes. C'est pourquoi un appel aux internautes a été lancé. Il serait possible de recourir à des algorithmes, mais les porteurs de l'initiative estiment qu'il ne serait pas possible de les entraîner à reconnaître aussi bien les formes que peut distinguer l'œil humain.

Au moment où ces lignes sont écrites, plus de 1 200 volontaires ont déjà contribué au projet. Pour rejoindre ces participants, vous pouvez commencer par ouvrir, d'un côté de votre écran, le tutoriel vidéo et, de l'autre côté, la page d'accueil du site. Ainsi, vous pouvez apprendre à chercher des trous noirs pas-à-pas. Un tutoriel écrit accompagné d'illustrations s'ouvre également lorsque vous arrivez sur le site.