Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

SpaceX partage des photos sublimes de son ultime test avant les vols habités

SpaceX a mis en ligne plusieurs photos résumant l'ultime test avant les vols habités qui a eu lieu le 19 janvier. Il s'agissait de vérifier le bon fonctionnement d'un système d'évacuation d'urgence des astronautes.

Vous n'aviez pas pu suivre en direct le tout dernier test conduit par SpaceX en prévision des futurs vols habités qu'il effectuera pour le compte de la NASA ? Qu'à cela ne tienne, vous pouvez en voir maintenant un bref résumé grâce à une série de photos tout à fait saisissantes que l'entreprise américaine vient de partager sur son compte Flickr. Sinon, il est toujours possible de revoir tout le vol grâce à la rediffusion de la mission, celle-ci ne durant qu'une grosse demi-heure.

Maintenant que SpaceX a complété l'ensemble des essais statiques et en conditions réelles de sa fusée Falcon 9 ainsi que de la capsule de transport Crew Dragon, en testant notamment le bon arrimage automatique du vaisseau à la Station spatiale internationale et en s'assurant que toutes les procédures de sécurité seront prêtes à fonctionner en cas de besoin, SpaceX peut maintenant passer à l'étape d'après : celle du premier vrai transport d'astronautes vers l'ISS.

Un premier transport dans les prochains mois

Ce sont Robert Behnken et Douglas Hurley qui inaugureront le bal au cours du premier semestre 2020. Ce tir aura encore valeur de test pour SpaceX. Si celui se déroule sans accroc, alors la NASA autorisera le constructeur aérospatial à procéder à de vraies rotations d'équipage, sans doute dès le deuxième semestre de l'année. Les Américains ne seront pas les seuls en profiter. Les Canadiens, les Européens ou bien les Japonais auront aussi la possibilité d'embarquer via SpaceX.

L'essai du 19 janvier visait à démontrer la capacité de SpaceX à évacuer de toute urgence des astronautes en route vers la Station spatiale internationale, s’il s’avère que le lanceur Falcon 9 rencontre une défaillance critique pendant le vol. En cas de péril, la capsule qui transporte l’équipage, située au sommet de la fusée, s'éjecte à toute allure à des kilomètres de distance. C'est ce que montrent les clichés ci-dessous, en montrant en particulier la séparation entre le vaisseau et la fusée.