Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Comment calculer l'âge « humain » de son chien ? Cette formule donne une réponse scientifique

Oubliez le mythe de la multiplication par sept : des chercheurs ont établi une formule mathématique qui est beaucoup plus fiable.

Les animaux de compagnie ne vivent pas sur la même échelle de temps que nous. En moyenne, l'espérance de vie des chiens est de 11 à 13 ans. Nombreux sont les amoureux des chiens qui aimeraient bien pouvoir estimer l'âge de leur chien en « âge humain ». Une équipe de chercheurs de l'université de Californie propose une méthode scientifiquement pertinente pour y parvenir, dans un article prépublié sur la plateforme bioRxiv début novembre 2019.

Il y a d'abord une légende urbaine que vous devez absolument oublier. Il s'avère en effet qu'une vieille technique consiste à multiplier par sept l'âge de votre chien pour obtenir l'estimation humaine. Cela signifierait qu'un chien, à 2 ans, aurait en fait 14 ans à l'échelle de son maître. Mais il n'y a rien venant justifier un tel calcul. Cette multiplication s'avère totalement hasardeuse, là où les chercheurs ont développé une méthode basée sur les changements dans l'ADN au fil du temps.

Chiens comme humains, on a une horloge épigénétique

Les chercheurs rappellent que les mammifères ont tous des éléments en commun, parmi lesquels des étapes physiologiques similaires, du développement du nourrisson à la puberté, la vieillesse et la mort. Ils se sont attelés à identifier et référencer les changements épigénétiques communs dans les génomes des mammifères lorsqu'ils grandissent, à travers le cas pratique des chiens et des humains.

On parle bien ici d'épigénétique, car la méthode établie par les chercheurs se base sur la méthylation de l'ADN : des groupements méthyle (des molécules) viennent s'ajouter à des segments d'ADN. Cela signifie que l'activité de ce segment est modifiée, mais toute la séquence n'est pas altérée, donc l'ADN en soi ne change pas. Cette activité génétique d'addition moléculaire épigénétique se fait de manière régulière au fil du temps, en laissant des traces, si bien qu'on obtient une « horloge épigénétique », c'est-à-dire un marqueur biochimique de l'âge. Les auteurs proposent une méthode visant à mettre en relation les horloges épigénétiques humaines et canines. Pour ce faire, ils ont comparé celles de 320 humains avec celui de 104 labradors.

Les chercheurs ont réussi à élaborer une nouvelle formule mathématique pour calculer « l'âge humain » des chiens. Et cette formule se vérifie plutôt bien, car ils ont pu établir des corrélations précises entre les âges et certains stades physiologiques. On constate qu'avec leur calcul, les neuf mois chez le nourrisson correspondent bien au stade des sept semaines chez le chiot, à savoir l'arrivée de la dentition. Quand l'espérance de vie moyenne d'un chien de type labrador est de 12 ans, la formule amène à l'âge humain de 70 ans... soit la moyenne de l'espérance de vie humaine.

Trouver l'âge humain de son chien

La bonne nouvelle : vous pouvez utiliser cette formule mathématique. Ce n'est pas sorcier même si elle est légèrement plus complexe que la multiplication par sept -- qui n'est pas fiable. En bref, l'âge humain correspond à 16 fois le logarithme de l'âge canin, auquel on ajoute 31. Voici la démarche :

Il faut relever que cette formule a été construite à partir des labradors. Or, évidemment, les races de chiens ont quelques différentes, notamment en ce qui concerne l'espérance de vie. Mais les labradors ont une espérance qui se situe dans la moyenne, donc même si vous côtoyez un autre type de chien, cette formule reste plus fiable qu'une simple multiplication par sept.