Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

« Splashdown ! » : la capsule Crew Dragon de SpaceX a bien amerri dans l'océan Atlantique

C'est la fin de la mission pour la capsule Crew Dragon de SpaceX. Après une semaine dans l'espace, elle est revenue sur Terre.

Mise à jour : SpaceX a donc fait un sans faute pour ce premier test grandeur nature de sa capsule Crew Dragon. Celle-ci est revenue sans encombre sur Terre vendredi 8 mars, dans l'océan Atlantique, après une semaine amarrée à la Station spatiale internationale. C'est un grand jour pour l'entreprise américaine. Et un problème pour Roscosmos.

https://twitter.com/Commercial_Crew/status/1104015953531203584

Après une petite semaine passée dans l'espace, la capsule de test conçue par SpaceX pour les futures missions habitées de la NASA s'apprête à revenir sur Terre. L'agence spatiale américaine a annoncé jeudi 7 mars que la fermeture de l'écoutille a débuté à 18h15, heure de Paris.

Le retour du vaisseau Crew Dragon a lieu ce jour, le 8 mars. Le désarrimage de la Station spatiale internationale a eu lieu tôt ce matin, à 8h30. Désormais, la capsule est en phase de désorbitage. Suivront ensuite la rentrée atmosphérique et l'amerrissage, vers 13h30. Heure d'arrivée prévue par la NASA : 14h45. Ces opérations peuvent être suivies en direct.

https://www.youtube.com/watch?v=21X5lGlDOfg

Étape décisive pour SpaceX

Si tout se passe bien pour SpaceX, l'entreprise américaine aura accompli un pas de géant dans son programme destiné à assurer les rotations d'équipages entre la Terre et la Station spatiale internationale. Le test, qui pour l'heure n'implique aucun humain à bord de la capsule Crew Dragon, a démarré le samedi 2 mars.

Le vaisseau s'est amarré automatiquement à l'ISS. Il ne contenait qu'un mannequin d'essai, baptisé Ripley, afin d'observer le type de contraintes physiques qu'il a pu encaisser pendant le trajet et que les astronautes pourraient subir pendant un tel vol. L'engin a pu être visité par l'équipage au cours de son séjour dans l'espace.

Plus tard dans l'année, deux autres rendez-vous importants attendent SpaceX : d'abord, il y aura démonstration d’interruption d’une mission qui est alors en cours, dans un cadre d’urgence. Ce test est prévu en juin. Ensuite, un mois plus tard, il y aura la mission SpaceX Demo 2. Et il y aura un équipage à bord.

(mise à jour le 8 mars avec l'amerrissage)