Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

C'est fini pour Opportunity : le vaillant rover de la Nasa s'est éteint sur Mars

Le rover Opportunity est officiellement mort sur Mars. La Nasa ne tentera plus de communiquer avec l'astromobile pris dans une tempête de poussière depuis juin 2018.

Opportunity a tiré sa révérence. La Nasa a confirmé le 13 février 2019 qu'il n'y aura plus de nouvelles tentatives pour établir le contact avec son vaillant rover martien. « La mission Opportunity de la Nasa s'achève, après presque 15 années à explorer la surface de Mars », déplore l'Agence spatiale américaine. Depuis le 10 juin 2018, l'astromobile n'a plus émis aucun signal. La Nasa explique qu'une tempête de poussière a probablement été la cause de cette perte de liaison.

Une longue mission s'achève

L'appareil s'est posé sur la planète rouge le 25 janvier 2004. Au cours de ses 14 années et demi d'activité sur Mars, Opportunity a parcouru 45 kilomètres en 5 111 sols (jours solaires martiens). Le robot devait permettre d'en savoir davantage sur les roches et sols de la planète, pour mieux comprendre le passé de l'eau sur Mars.

La Nasa a tenté d'envoyer plus de 1 000 commandes à son rover. Le 12 février 2019, les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory ont pour la dernière fois tenté de joindre l'appareil. Opportunity est désormais officiellement mort sur Mars.

La Nasa se réjouit malgré tout que son rover ait « dépassé toutes les attentes en terme d'endurance, d'intérêt scientifique et de longévité ». L'agence spatiale note que le robot a multiplié son espérance de vie par 60 : il ne devait fonctionner que pendant 90 sols.

Les avancées permises par Opportunity seront sans doute précieuses pour les futurs explorateurs humains de Mars. « Quand ce jour arrivera, une partie de leur première empreinte appartiendra aux hommes et femmes responsables d'Opportunity, ainsi qu'à un petit rover qui a relevé tous les défis et tant fait au nom de l'exploration », s'émeut Jim Bridenstine, administrateur de la Nasa.