Aux États-Unis, une organisation sans but lucratif a planté 75 séquoias. Les jeunes arbres ont été clonés à partir de vieux ancêtres, qui pouvaient stocker des tonnes de dioxyde de carbone. Leur ADN a été récolté sur des souches.

Et si l’ADN d’anciens arbres était une solution pour empêcher la déforestation ? Voici ce dont est convaincu l’organisation sans but lucratif Archangel Ancient Tree Archive (Michigan, États-Unis). Le 5 février 2019, elle a annoncé avoir planté 75 jeunes séquoias.

Ce sont « des clones de certains des plus grands séquoias de la côte qui aient jamais existé », assure Archangel Ancient Tree Archive. Les arbres ont été plantés au Presidio de San Francisco, un parc national américain.

Un arbre cloné par l’organisation. // Source : Archangel Ancient Tree Archive

Un seul séquoia peut stocker des tonnes de CO2

Comme l’explique le Golden Gate National Parks Conservancy, une association américaine qui soutient le développement des parcs, chacun de ces arbres peut « stocker 200 à 250 tonnes de dioxyde de carbone » (CO2). Les séquoias qui ont servi de base aux arbres clonés sont nés il y a 2 000 à 3 000 ans et pouvaient mesurer jusqu’à 120 mètres de hauteur et 10 mètres de largeur.

David Milarch, le fondateur de l’organisation, s’est intéressé aux souches de ces vieux arbres, vestiges de l’ancienne végétation foisonnante de la côte ouest. Ils ont prélevé de l’ADN sur ces souches et se sont lancés dans leur culture.

L’ADN prélevée sur des souches a servi à produire des clones

Leur méthode, qu’ils appellent la « propagation » consiste à produire « des plantes génétiquement identiques à partir d’une plante mère ». David Milarch et son équipe justifient le recours au clonage par le fait qu’il n’est pas possible de retrouver l’intégralité des gènes d’un arbre en plantant simplement des graines.

Malgré leur taille de géant, les séquoias sont menacés par le changement climatique : la hausse des températures planétaires menace la survie des vieux spécimens. Certains arbres du parc national de Sequoia (aussi installé en Californie) finissent même par s’effondrer, assoiffés.

Partager sur les réseaux sociaux