Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

De la cacahuète au pancake : pourquoi la forme de l'objet céleste Ultima Thulé est importante

La forme d'Ultima Thulé n'est pas aussi sphérique que prévue. Des images plus précises de l'objet céleste montrent qu'il est en fait aplati, comme une sorte de crêpe épaisse.

Ultima Thulé, le plus lointain objet exploré par l'humanité, ressemble à un « pancake ». Voici comment l'astronome Alan Stern, responsable de la mission New Horizons, décrit ce corps approché par la sonde de la Nasa au début de l'année.

L'agence spatiale américaine a dévoilé le 8 février 2019 une séquence plus précise d'Ultima Thulé, capturée le 1er janvier. La sonde a immortalisé ces images à 8 862 kilomètres de l'objet et à 6,6 milliards de kilomètres de la Terre. Elles permettent d'en savoir davantage sur la forme d'Ultima Thulé.

https://twitter.com/NASA/status/1094628333864841218

Un pancake géant et une noix cabossée

« Il serait plus proche de la réalité de dire que la forme d'Ultima Thulé est plus plate, comme un pancake », explique Alan Stern dans un communiqué de la Nasa. Auparavant, les scientifiques voyaient dans cet objet deux sphères accolées, si bien qu'il a été décrit comme une sorte de bonhomme de neige géant. Des vues plus précises ont ensuite montré que l'objet n'est pas si sphérique, car il présente de nombreux et étranges cratères.

Désormais, la Nasa décrit les deux lobes formant l'objet comme « un pancake géant », pour la plus grosse sphère baptisée Ultima, et comme « une noix cabossée » pour la petite sphère Thulé. La Nasa a schématisé l'ancienne et la nouvelle forme présumée de l'objet.

Comment les scientifiques ont-ils découvert la forme d'Ultima Thulé dans ces images ? La Nasa explique que ce sont les étoiles présentes en arrière plan des clichés qui ont été décisives : en observant quand elles disparaissaient derrière Ultima Thulé, les spécialistes ont tracé les nouveaux contours du corps céleste.

Connaître la forme de l'objet est essentielle pour la Nasa. Ultima Thulé se trouve dans la ceinture de Kuiper, un endroit du système solaire en forme d'anneau. Elle abrite des petits corps et des planètes naines (comme Pluton), vestiges de la formation du système solaire.

Si Ultima Thulé est plus plat qu'escompté, les chercheurs devront en tenir compte pour théoriser comment il s'est formé alors que notre système solaire était encore jeune.