Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

La sonde de la Nasa a réussi à frôler Ultima Thulé, le plus lointain objet exploré par l'humanité

Ultima Thulé est devenu l'objet le plus éloigné que la Terre a réussi à observer. La Nasa a annoncé que la sonde New Horizons s'est approchée de cet objet qui contient sans doute des traces de la naissance du système solaire.

2019 a commencé fort pour la Nasa : quelques heures après le début de l'année, l'agence spatiale américaine a réussi le survol d'Ultima Thulé, un objet situé dans la ceinture de Kuiper. Il est ainsi devenu le plus lointain objet exploré par l'humanité, a confirmé la Nasa le 1er janvier.

Cet exploit a été accompli par la mission New Horizons, dont la sonde spatiale a été envoyée en 2006 pour étudier la planète naine Pluton avant d'être dirigée vers un autre corps de la ceinture de Kuiper -- une zone du système solaire en forme d'anneau composée de petits corps.

Des restes de la naissance du système solaire

Grâce au survol d'Ultima Thulé -- officiellement nommé (486958) 2014 MU69 --, New Horizons est devenue la première sonde à « explorer directement un objet qui contient des restes de la naissance de notre système solaire », selon les mots de Jim Bridenstine, administrateur de la Nasa.

Grâce aux données récoltées par la sonde, la Nasa a obtenu de précieuses informations sur Ultima Thulé. Il semble que l'objet mesure 32 kilomètres de longueur et 16 kilomètres de largeur. La Nasa a réussi à estimer quel est son axe de rotation (représenté par la flèche sur la première image de cet article).

Le cliché permet de découvrir un objet dont la forme rappelle celle d'une quille de bowling. La Nasa n'exclut pas l'hypothèse qu'Ultima Thulé soit en fait constitué de 2 objets en orbite l'un autour de l'autre.

Les éléments sont parvenus à la Nasa aux alentours de 16 heures 30 (heure française), soit 10 heures après le moment où New Horizons était la plus proche d'Ultima Thulé. La sonde a réalisé une performance historique en recueillant ces données à 4 milliards de kilomètres du soleil, a assuré Alan Stern, astronome et responsable de la mission New Horizon.

L'exploration spatiale se poursuit pour l'engin de la Nasa : New Horizons devrait continuer de récolter des images d'Ultima Thulé, que les scientifiques récupéreront au cours des 20 prochains mois. Ensuite, la sonde poursuivra son étude de la ceinture de Kuiper au moins jusqu'en 2021.