La mission Aeolus décolle le 22 août 2018. Sa mission ? L'observation des vents terrestres grâce à la technologie laser. Le lancement est à suivre en direct.

Quelle est la mission ?

Il s’agit de transporter un satellite d’observation de la Terre. Nommé d’après le dieu du vent dans la mythologie grecque, Aeolus aura pour mission d’observer les vents terrestres en se déplaçant sur une orbite polaire héliosynchrone, à 400 kilomètres d’altitude. C’est une grande première, car jamais un tel satellite n’avait été déployé, se félicite le Centre national d’études spatiales.

Aeolus est le tout premier engin «  capable d’observer les vents par technologie laser pour modéliser des cartes dynamiques en 3D des vents terrestres, sur l’ensemble du globe », relève l’agence spatiale française. Prévu pour fonctionner pendant trois ans, le satellite a dans ses entrailles un lidar Doppler — le lidar est un outil de télédétection par laser (Lidar — Light Detection And Ranging).

Construit par Airbus Defence & Space, tout comme son instrument de mesure ALADIN (Atmospheric LAser Doppler INstrument), le satellite fiabilisera davantage les prévisions météorologiques. Ses relevés sur la circulation des vents entre 0 et 30 km d’altitude profiteront à Météo France, mais aussi à la zone intertropicale et l’hémisphère sud, deux zones moins dotées en stations terrestres.

Concrètement, ALADIN va émettre de puissantes impulsions lumineuses dans l’ultraviolet proche (335 nm). Celles-ci seront ensuite réfléchies par les composants de l’atmosphère (molécules, aérosols et particules nuageuses), qu’un télescope de 1,5 mètre de diamètre réceptionnera. Les informations seront ensuite analysées par des capteurs et le tout sera ensuite transmis sur Terre.

Quand ?

La mise à feu se fera depuis le Centre spatial guyanais. Le décollage était prévu le mardi 21 août à 23h20 (heure métropolitaine). Il a lieu finalement le mercredi 22 août, au même horaire. L’ESA indique que de mauvaises conditions météorologiques ont conduit la base à reporter de 24 heures le lancement.

La retransmission débutera vingt minutes avant et s’achèvera plus tard dans la nuit, à 00h45. L’Agence spatiale européenne précise que la confirmation de la séparation du satellite Aeolus et l’acquisition du signal surviendront à 00h15.

Comment suivre le lancement en direct

Vous aviez la possibilité d’assister en direct au décollage du lanceur léger Vega et la mise en orbite du satellite Aeolus en vous rendant sur la chaîne Livestream de l’Agence spatiale européenne. Des extraits en rediffusion seront par la suite publiés sur sa chaîne YouTube.

Crédit photo de la une : European Space Agency

Partager sur les réseaux sociaux