Elon Musk pensait faire voler deux touristes spatiaux à proximité de la Lune en 2018. SpaceX repousse finalement cette échéance, à une date encore inconnue.

L’année dernière, SpaceX avait annoncé un ambitieux projet de tourisme spatial à destination du satellite naturel de la Terre : envoyer deux touristes astronautes à proximité de la Lune, en 2018. L’entreprise d’Elon ne pourra finalement pas honorer cette deadline, si l’on en croit les informations publiées par The Wall Street Journal le 4 juin dernier.

Pour l’instant, la société n’a pas indiqué à quelle date elle comptait reporter ce vol inaugural, mais le média anglophone évoque la possibilité qu’il n’ait pas lieu avant au moins la seconde moitié de 2019.

Deux particuliers dans l’espace

En 2017, Elon Musk avait expliqué qu’il comptait envoyer deux particuliers dans l’espace, pour effectuer un survol de la Lune à bord d’un Dragon V2, lancé de la Terre à l’aide d’une fusée Falcon Heavy — identique à celle qui a réalisé son premier vol le 6 février 2018.

CC Flickr Official SpaceX Photos

« SpaceX prévoit toujours de faire voyager des particuliers autour de la Lune et cela suscite un interêt grandissant de la part de nombreux clients », a fait observer un porte-parole de l’entreprise dans un communiqué cité par Cnet.

Il ajoute que « les missions de vols spatiaux privés, incluant un voyage autour de la Lune, représentent l’opportunité pour les humains de retourner dans l’espace profond, de voyager plus vite et plus loin dans le système solaire qu’auparavant, ce qui est évidemment une étape importante alors que nous travaillons vers notre objectif ultime de rendre l’humanité multiplanétaire. »

SpaceX semble donc dévier quelque peu de sa trajectoire, en repoussant son premier vol touristique autour de la Lune. L’entreprise clame par ailleurs haut et fort que sa deadline pour voler vers Mars sera respectée : SpaceX se donne 10 ans pour y parvenir.

Partager sur les réseaux sociaux