L’atterrisseur Philae s’enfonce définitivement dans le silence

Une page se tourne dans l’histoire de l’exploration spatiale européenne. Le 27 juillet, il sera définitivement impossible d’établir la moindre communication entre Philae et la sonde Rosetta. La raison ? L’engin situé en orbite autour de la comète Tchouri, de son nom savant 67P/Churyumov–Gerasimenko, n’a plus assez d’énergie pour contacter l’atterrisseur situé en surface. C’est ce … Lire la suite