Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le plus grand requin au monde n'est pas carnivore

Une nouvelle étude suggère que le requin-baleine, celui que l'on considère comme « le plus grand poisson au monde », n'aurait finalement pas une alimentation basée exclusivement de viande de poissons. 

Grâce à sa taille gigantesque, pouvant parfois atteindre les 20 mètres de long, le requin-baleine est considéré comme le plus grand poisson au monde et comme l'un des dignes héritiers du mégalodon -- une espèce géante de requins éteinte il y a de cela plusieurs centaines de milliers d'années. 

Toutefois, et hormis sa taille impressionnante, il s'avèrerait que ce géant marin ne serait finalement pas aussi proche de son ancêtre, ni même du Grand requin-blanc. Une nouvelle étude publiée le 25 juillet 2022 dans la revue Ecology, et relayée par ScienceAlert, affirme que les requins-baleines n'auraient finalement pas une alimentation basée exclusivement sur la viande de petits poissons ou de crustacés ; ils ne seraient donc pas carnivores, mais plutôt des omnivores. 

Le requin-baleine serait finalement omnivore

Omnivore désigne toutes les espèces d'animaux qui se nourrissent d'aliments d'origines à la fois végétales et animales. Nous savons que la plupart des requins se nourrissent d'autres poissons, mais le requin-baleine se nourrirait aussi de végétaux.

Grâce à des échantillons d'excréments et de peaux, prélevés sur des spécimens de l'espèce, les chercheurs australiens ont réussi à identifier quelques restes d'algues, mélangés à des Krills (des petits crustacés marins). L'océanographe de l'Université de Tasmanie, Pattie Virtue, explique que « les excréments analysés montrent que, même si les requins-baleines se nourrissent du Krill, ils n'en métabolisent pas beaucoup ».

Les requins baleines se nourrissent également d'algues // Source : Flickr

Pour Mark Meekan, un biologiste spécialisé dans les poissons à l'Institut Australien des Sciences Marines, les résultats de ces analyses « nous amènent à repenser tout ce que nous croyons savoir sur ce que mangent les requins-baleines, mais aussi ce qu'ils font en pleine mer ». Les résultats dévoilent aussi la présence de plusieurs cellules d'acides gras, appelés acides arachidoniquesC'est ce qui permet de repérer un comportement omnivore.

En 2019, une autre étude similaire avait suggéré que les requins-baleines pouvaient se nourrir d'autres organismes marins (tels que les algues ou les plantes) de la même manière que pour les requins marteaux -- ces derniers se nourrissent fréquemment de matières végétales, leur permettant de mieux digérer les petits crustacés, tels que les crabes ou les mollusques. 

Les chercheurs précisent que « cela pourrait-être la même raison pour les requins-baleine ». Les algues et les plantes seraient utiles à ces requins géants, afin de mieux digérer les Krills et les quelques autres mollusques qu'ils avalent. « Dans la mer, nous avons toujours pensé que les animaux qui sont devenus vraiment gros, telles les baleines ou les requins-baleines, se nourrissaient exclusivement d'animaux ou de crustacés marins comme les crevettes et les petits poissons », indiquent-ils, avant d'ajouter que « le système d'évolution sur terre et dans l'eau n'est pas si différent après tout ».