Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Un mode Battle Royale dans Rocket League, sans foot ? L'ombre de Fortnite plane

Propriété d'Epic Games depuis maintenant plusieurs mois, Rocket League poursuit sa mutation en une expérience plus proche de Fortnite. Il s'apprête ainsi à proposer un mode Battle Royale. 

Ces dernières années, de nombreux jeux vidéo se sont inspirés de l’ultra populaire Fortnite pour proposer à leur tour une expérience appelée « Battle Royale ». Dans un communiqué publié le 21 avril, on découvre que Rocket League, qui mélange foot et course, va s’y mettre aussi. Sur le papier, c’était loin d’être évident.

Ledit mode va modifier les règles de Rocket League, normalement articulé autour du besoin de coopérer, en équipe, pour triompher. Dans Knockout Bash, ce sera le principe du chacun pour sa peau qui fera loi, avec huit participants qui tenteront de devenir le dernier survivant. Pour s'adapter à cette contrainte, les développeurs ont modifié le gameplay. 

Battle Royale Rocket League // Source : Psyonix

Rocket League devient à son tour un Battle Royale, où le foot est secondaire

Un mode d'abord temporaire

Knockout Bash sera dans un premier temps disponible du 27 avril au 10 mai. 

Dans Knockout Bash, le but ne sera plus d'inscrire des buts, mais de se débarrasser de ses concurrents. Chacun aura trois vies à son actif, et devra piloter pour les éviter les coups ennemis ou encore les pièges mortels situés dans des niveaux comportant une zone de sûreté qui ne fera que se rétrécir au fur et à mesure. Au bout de six minutes, chaque coup sera plus puissant et tout passage en dehors de la zone de sûreté signifiera un K.O. immédiat. 

Pour se défendre, les joueuses et les joueurs pourront attaquer, bloquer ou encore attraper, sachant que la notion de timing sera primordiale pour réussir ses actions. Parmi les mécaniques secondaires, on notera que les voitures pourront être assommées (ce qui les rendra vulnérables) et effectuer trois sauts (au lieu de deux). Le boost sera plus puissant tandis que le ciblage d’un adversaire sera autorisé. Bref, tous les coups seront permis. 

https://www.youtube.com/watch?v=bBr3XFDkAGw

Il est difficile de ne pas y voir l'influence de Fortnite, en se rappelant qu'Epic Games -- développeur de Fortnite -- a fait l'acquisition de Rocket League en 2019. Depuis ce rachat, la multinationale a entamé une mutation du phénomène multijoueur : fin des boîtes de butin, passage à un statut free-to-play, version mobile... Quant à celles et ceux qui estiment que Rocket League est incompatible avec le concept du Battle Royale, on rappellera que d'autres licences phares -- Super Mario, Tetris, Pac-Man -- s'y sont mises sans problème.