Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Avec Les Gardiens de Havresac, aucune partie ne se ressemble

Le royaume de Havresac est en péril. Heureusement, votre équipe de gardiens va sortir de son sac pour le sauver. Voici Les Gardiens de Havresac, notre jeu de société de la semaine.

Les monstres envahissent le royaume et pillent les villages. Des groupes de gardiens se forment, pour les combattre et reconstruire les hameaux. Saurez-vous faire les bons choix pour faire mieux que les autres ?

Chaque joueur dispose de son propre plateau personnel, tous sont identiques, représentant le royaume, découpé en cases. On y trouve des forêts, des villages détruits, des trésors, et seulement trois monstres en début de partie. Ainsi qu’un sac, contenant cinq jetons de gardiens pour commencer : un guide, deux guerrières, une prêtresse et un voleur.

Les Gardiens de Havresac
Source : Catch Up Games

Une partie se joue en cinq manches, dont le déroulement est toujours le même. On commence par placer cinq nouveaux monstres, aux mêmes endroits sur tous les plateaux. Puis les joueurs jouent simultanément leur tour.

On pioche un premier gardien dans son sac. Il se déplace d’un certain nombre de cases, à partir du château, au centre de son plateau. Les suivants pourront prendre le château comme point de départ, ou n’importe quel autre gardien déjà placé. Il y a bien sûr quelques restrictions (on doit s’arrêter en rentrant dans une forêt, on ne peut pas traverser l’eau, etc.). Si on s’arrête sur un village, on peut le reconstruire, source de points de gloire un peu plus tard.

Les Gardiens de Havresac
Source : Catch Up Games

Puis on peut utiliser la capacité du gardien. La guerrière est la seule capable de combattre un monstre. Le voleur peut ouvrir les coffres, contenant des objets bien utiles pour la suite. La prêtresse peut échanger sa place avec un autre pion, qui est remis dans le sac. Etc.

On continue ainsi jusqu'à avoir pioché et joué tous les gardiens de son sac. Les autres joueurs font de même, chacun de leur côté.

Les Gardiens de Havresac
Source : Catch Up Games

Puis vient le moment de la récompense. Les monstres tués, les fées attrapées et les villages reconstruits rapportent des points de gloire pour cette manche. Ces derniers sont ensuite convertis en points de victoire pour la fin de partie, et en or. L’or permet de recruter de nouveaux gardiens, à mettre dans son sac pour la manche suivante. Les gardiens sur le plateau sont également remis dans le sac. En plus de ceux précédemment cités, il en existe deux autres. La chasseuse, qui peut abattre des monstres à distance, et le druide, qui n’est pas impacté par les contraintes du terrain lors de son déplacement.

La partie s’arrête après la cinquième manche. Les joueurs gagnent des points de victoire supplémentaire selon le nombre de coffres ouverts et de monstres tués, et le plus gros total l’emporte.

Pourquoi jouer aux Gardiens de Havresac ?

Les Gardiens de Havresac est un jeu de « bag-building » : on pioche des jetons dans un sac, ce qui détermine quoi, et dans quel ordre, on les joue, et on en ajoute, on l’améliore, en cours de partie. Ce n’est pas une mécanique nouvelle, mais elle n’est pas très souvent utilisée. En revanche, elle fonctionne bien, et est très agréable à jouer.

À l’image du reste du jeu. Ses règles sont vraiment simples, il est beau, les petits pions en bois des monstres ont des formes originales, mais…

Les Gardiens de Havresac
Source : Catch Up Games

Car il y a bien un mais, un défaut qui pourrait en rebuter certains. Le jeu est totalement dénué d’interaction. C’est bien simple, il n’y en a aucune. Vraiment aucune. Une version en solo est proposée, et ses règles sont strictement identiques à celle à plusieurs. Les Gardiens de Havresac est donc bien un jeu où l’on joue seul dans son coin, mais en même temps que ses camarades de jeu à côté de nous.

En partant d’une même situation de départ, avec le même plateau, les mêmes monstres aux mêmes endroits, on tente de faire mieux que les autres, de faire des choix plus judicieux, des meilleurs achats de gardiens, et on compter un peu sur la chance pour piocher les bons jetons dans le bon ordre.

https://www.youtube.com/watch?v=JztMgu8o7QY

Si cette absence d'interaction est un problème pour vous ou votre groupe de joueurs, passez votre chemin. Dans le cas contraire, voici un chouette jeu familial, qui propose un intéressant défi d'optimisation. Joli, simple à comprendre, très agréable à pratiquer, et même plutôt addictif. On a de suite envie de relancer une partie. Son renouvellement est largement assuré, par ses deux faces de plateaux, aux décors et aux contraintes différentes, et surtout les côtés jour et nuit des gardiens qui proposent des pouvoirs différents, et qu'on peut mélanger comme on le souhaite.

Et si vous aimez la mécanique du « bag-bulding », mais que vous êtes une joueuse ou un joueur expérimenté, nous ne saurions trop vous conseiller de jeter un œil à Orléans, notre jeu préféré de ce genre. Mais attention, c’est nettement plus complexe et prise de tête que Les Gardiens de Havresac.