Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Fortnite disparaît de Chine où il était déjà censuré

Fortnite était jouable pendant deux ans en Chine via une version beta modifiée pour correspondre aux strictes règles du pays. Epic Games a annoncé l'arrêt du jeu pour la mi-novembre. 

Les serveurs de Fortnite vont être éteints en Chine à compter du 15 novembre 2021, a annoncé le site officiel en chinois en début de mois, repris par plusieurs sites d'informations anglophones. Il ne s'agit pas exactement de la version du jeu de construction et de survie d'Epic Games, mais d'un « test » qui avait été lancé en avril 2018 en Chine, géré par le studio américain, et qui s'adaptait aux lois nationales.

« Merci à tous ceux qui sont montés dans le bus et ont participé au test 'Fortnite' ! », peut-on lire sur le site. Epic Games a confirmé cette communication officielle en transmettant quasiment le même message, en anglais, au site Kotaku : « Merci à tous les joueurs et joueuses chinois de Fortnite qui sont montés dans le bus avec nous en participant à cette beta. »

Aucune information supplémentaire plus précise n'a été communiquée, notamment sur le timing de cette décision. Il convient toutefois de souligner que le gouvernement chinois multiplie les annonces anti-jeux vidéo depuis des mois : en août dernier, les médias d'État ont annoncé que la Chine entrait en bataille contre les jeux vidéo en ligne, surtout à destination des jeunes, qu'ils appellent un « opium spirituel ». Le régulateur de l'audiovisuel a même interdit aux ados de jouer plus de 3 heures par semaine.

Une version censurée de Fortnite en Chine

Ce qu'Epic Games appelle une « beta » a tout de même duré deux ans : sur toute cette période, cette version de Fortnite pouvait être téléchargée et jouée en Chine.

Cette « beta » de Fortnite était arrivé en 2018 avec la saison 5 du jeu multijoueur en ligne. Elle devait toutefois s'adapter à la règlementation en place : pas de violence, pas de sang, et aucune microtransactions — la possibilité d'acheter des améliorations cosmétiques dans le jeu afin d'améliorer son avatar, qui rapporte énormément d'argent à Epic Games. Le mode créatif, qui permet aux joueurs et joueuses de générer des « cartes » de jeu, n'existait pas non plus dans cette version.

De nombreux changements esthétiques étaient également rendus obligatoires. Un exemple parmi d'autres : puisque la représentation de crânes est interdite en Chine, certains avatars avaient été modifiés dans ce Fortnite alternatif, comme le personnage de Crackshot et son évolution.

Voici comment se déroule la fermeture de Fortnite en Chine :