Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Voici à quoi ressemble Star Wars Visions, la série animée par des studios japonais

Disney a diffusé le premier trailer de la série Star Wars : Visions, une série d'anthologie de l'univers Star Wars, en version animée, par des studios japonais. 

Après Mandalorian et The Bad Batch, l'univers Star Wars va s'enrichir d'une nouvelle série sur Disney+ : VisionsElle sera disponible sur la plateforme le 22 septembre 2021, avec neuf épisodes.

Cette série a un concept quelque peu à part. D'abord, pour sa forme : il s'agit d'une œuvre anthologique, c'est-à-dire que chaque épisode racontera sa propre histoire s'inscrivant dans le monde de Star Wars (un peu comme What If, la série Marvel en cours de diffusion sur Disney+). Mais surtout, il s'agit d'une interprétation en animés : chaque épisode sera la vision d'un studio japonais.

Le principe n'est pas sans rappeler Animatrix, série d'anthologie animée dans l'univers de Matrix.

Le trailer

Dans un trailer diffusé ce 17 août, Disney a révélé les toutes premières images de cette série anthologique.

https://www.youtube.com/watch?v=lle0NNmvIyU

Sur le site officiel Star Wars, on apprend que la série a été doublée à la fois en japonais, et en anglais (les sous-titres seront en revanche disponible dans davantage de langues).

Et on a déjà les titres des neufs épisodes, ainsi que les studios associés :

On connaît Production IG pour plusieurs films et séries Ghost in the Shell ; Science Saru pour DEVILMAN crybaby ; ou encore Kinema Citrus pour Made in Abyss et Trigger pour Promare, Kill la Kill.

Dans l'épisode Tatooine Rhaspody, vous retrouverez Boba Fett et Jabba le Hutt. Par ailleurs, on sait déjà que certains récits se dérouleront avant les films (avant l'épisode I), et certains bien après (des années a posteriori de l'épisode IX).