Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Passez des soirées ténébreuses avec l'adaptation audio de Sandman, l'œuvre de Gaiman

Sandman, l'œuvre onirique, sombre et étrange créée par Neil Gaiman, connait une adaptation audio largement à la hauteur du comicbook, lui conférant même une nouvelle dimension dans l'imaginaire.

Prenant la forme d'une série de comics, Sandman est peut-être l'une des œuvres les plus cultes imaginées par Neil Gaiman. Teintée d'une atmosphère onirique et étrange, l'histoire est celle de Morphée, le maître des rêves. Tiré de son royaume par une secte occulte, celui-ci se retrouve emprisonné pendant un siècle sur Terre, jusqu'au jour où il s'évade. Une série télévisée est prévue par Netflix pour adapter cette œuvre majeure, mais, d'ici là, DC et Audible ont déjà produit leur propre adaptation sous forme de livre audio.

Disponible depuis le 25 février en France, cette aventure narrative est une franche réussite, qui va plonger plusieurs de vos soirées dans une sombre étrangeté où votre imaginaire prendra toute la place.

Immersion totale

Au talent du narrateur, Guillaume Orsat (que vous avez déjà entendu comme voix française de Nathan Fillion dans Castle par exemple), s'ajoute celui de toutes les voix qui interprètent les différents personnages. Parce qu'il n'est pas question ici d'une « simple » lecture du récit de Sandman, mais plutôt d'un feuilleton narratif, une adaptation audio théâtrale et très complète.

Si vous n'êtes pas habitué aux livres audio, ni particulièrement férus à cette idée de prime abord, cette aventure narrative pourrait malgré tout vous convaincre. L'adaptation audio de Sandman reste très fidèle à tout ce qui fait l'identité et la grandeur de l'œuvre de Neil Gaiman, mais en donnant puissamment vie au récit. Car le format audio lui confère une nouvelle dimension : en l'absence de toute image, l'imaginaire prend le relai, ce qui fonctionne à merveille avec une œuvre aux accents aussi chimériques que Sandman. Il vous suffit en quelque sorte de laisser le maître des rêves vous emporter et voilà que les ténèbres imprègnent votre chambre.

Des bruitages aux voix de chaque protagoniste, l'immersion dans l'univers de Sandman, qui démarre d'abord dans une atmosphère assez lugubre au début du 20è siècle, se fait très rapidement et de manière sensitive. Comme si l'on y était, on perçoit presque les odeurs, les personnages à côté de nous, la porte qui claque à quelques mètres. Étonnement, les moments de pure narration ne nous sortent presque jamais de cette immersion, malgré quelques instants où certaines suites d'événements sont un peu trop listées d'affilé, petit défaut qui reste rare.

On peut donc considérer que, oui, la magie noire de Neil Gaiman opère dans cette adaptation audio à écouter le soir, dans le noir. Vos soirées se transforment en voyage fantastique et lugubre aux côtés du maître des rêves.