Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

En rachetant Bethesda (Doom, Fallout), Microsoft frappe un grand coup

Microsoft a tapé du poing sur la table. À quelques semaines du lancement de la Xbox Series S et de la Xbox Series X, le constructeur s'offre Bethesda, éditeur de Fallout, Doom ou encore The Elder Scrolls, pour plusieurs milliards de dollars.

Celle-là, personne ne l'avait vue venir. Dans un communiqué publié sur le Xbox Wire le 21 septembre, Phil Spencer a pris la parole pour annoncer une grande nouvelle pour la marque Xbox : l'acquisition de ZeniMax Media, maison-mère de l'éditeur Bethesda Softworks.

En récupérant Bethesda Softworks, Microsoft met la main sur une foule de licences très appréciées par les joueurs : The Elder Scrolls, Fallout, Wolfenstein, Doom, Dishonored ou encore Quake. Cela lui permet d'agrandir, d'un seul coup, son catalogue d'exclusivités à venir. La firme de Redmond avait besoin d'un coup de cet acabit pour bien s'armer face à la PS5 dans l'optique du lancement de la Xbox Series S et de la Xbox Series X.

Microsoft rachète Bethesda et c'est un immense coup

Il y a quelques semaines, quand les rumeurs entouraient la division jeux vidéo de Warner Bros., on se disait que Microsoft ferait un bon candidat pour le rachat. La multinationale a finalement récupéré Bethesda. Pour les observateurs de l'industrie, l'impact sera le même. C'est peu dire que les marques imaginées par l'entreprise sont fortes et pleines d'avenir, certaines ayant récemment été revigorées par des reboot de qualité (exemple : Doom).

Au passage, Microsoft récupère aussi plusieurs studios et talents : Bethesda Game Studios, id Software, ZeniMax Online Studios, Arkane (situé à Lyon), MachineGames, Tango Gameworks, Alpha Dog et Roundhouse Studios. La multinationale a signé un gros chèque, estimé à 7,5 millards de dollars par Bloomberg. À titre de comparaison, Disney avait mis 4 millards de dollars sur la table pour récupérer Star Wars en 2012.

Phil Spencer promet déjà une chose : l'intégration de plusieurs productions développées sous l'égide Bethesda Softworks dans le Xbox Game Pass. Sur ce point, il précise : « Nous ajouterons les franchises iconiques de Bethesda au Xbox Game Pass pour console et PC. Mais l’une des choses qui m’excitent le plus est de jeter un œil au programme de sorties sur PC et sur consoles Xbox que nous réserve les futurs jeux de Bethesda, annoncés ou non. » Une fois encore, Microsoft ne manque pas de mettre en avant son service par abonnement, véritable pierre angulaire de sa stratégie gaming.

Il reste maintenant à voir si Microsoft optera vraiment pour une politique d'exclusivités 100 % tournées vers ses consoles Xbox et les PC équipés de Windows 10. Ou s'il fera preuve d'un peu plus de souplesse, comme c'est le cas avec Minecraft (disponible sur un maximum de plateformes, même sur les PlayStation). En revanche, une chose semble sûre : toutes les nouveautés de Bethesda seront dans le Xbox Game Pass, dès le jour de leur sortie -- y compris le prochain Elder Scrolls.