Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Game of Thrones : pourquoi les fans de George R.R. Martin veulent « l'envoyer en prison »

C'est une petite plaisanterie faite par George R.R. Martin en février, qui promettait que l'écriture de The Winds of Winter serait achevée au cours de l'été 2020. Aujourd'hui, elle se retourne contre lui.

Vous vous souvenez quand George R. R. Martin écrivait la suite des romans du Trône de Fer (qui ont donné lieu à l'adaptation télévisée Game of Thrones, désormais achevée) au lieu de courir les conventions ? Depuis 2011 et la publication du tome A Dance with Dragons, année qui coïncide d'ailleurs avec les débuts de la série TV sur HBO, l'écrivain n'a toujours pas livré la suite du récit.

Et aujourd'hui, certains fans sont motivés pour l'envoyer en prison pour qu'il écrive enfin la fin de The Winds of Winter, l'avant-dernier volume de sa saga littéraire, qui sera clôturée par un ultime manuscrit, A Dream of Spring  -- dont l'horizon de publication paraît encore plus lointain, pour ne pas dire incertain. Ainsi embastillé, l'auteur n'aurait alors plus d'autre choix que de prendre son stylo et poursuivre l'écriture.

https://twitter.com/getFANDOM/status/1131341443224690689

Une mesure excessive ? Bien sûr. Mais c'est en fait George R. R. Martin lui-même qui avait suggéré cette extrémité, dans une note de blog publiée en mai 2019. « Mais je vous le dis -- si je n'ai pas The Winds of Winter en main quand j'arrive en Nouvelle-Zélande pour la Worldcon [tiens, une convention... NDLR], vous avez ici ma permission écrite formelle de m'emprisonner dans une petite cabane ».

Il ajoutait également opter pour un enfermement sur White Island, une île située au nord du pays, qui est le sommet émergé d'un volcan actif, tandis que le lac au milieu est un bassin d'acide sulfurique -- ambiance. « Tant que les vapeurs âcres ne bousillent pas mon vieux traitement de texte DOS, tout ira bien », ajoutait-il. Un décor hostile, certes, mais sans doute un moteur puissant pour l'imagination !

Évidemment, la crise du coronavirus a quelque peu modifié les plans évoqués en début d'année. La Worldcon n'aura pas lieu cette année, du moins pas en présentiel, mais en ligne du 29 juillet au 2 août. De quoi échapper à la prison, comme il ne s'est pas déplacé jusqu'en Nouvelle-Zélande ? Peut-être. En tout cas, les circonstances exceptionnelles pourront toujours être plaidées pour justifier tout nouveau retard. Ce qui n'a pas empêché des internautes de s'amuser de cette deadline dépassée ce 29 juillet.

https://twitter.com/netw3rk/status/1288355992502071299

https://twitter.com/AdrienPMMP/status/1288439663737352192

The Winds of Winter n'est toujours pas fini

Dans sa dernière note de blog, datée du 28 juillet, George R. R. Marin signale qu'il sera de la fête, qu'il s'agisse des cérémonies d'ouverture, de certains panels et de l'animation du Prix Hugo, un prix littéraire décerné aux meilleures œuvres de science-fiction et de fantasy de l'année écoulée. Et Winds of Winter alors ? la dernière fois qu'il en a parlé, c'était le 30 juin, simplement pour dire qu'il était toujours en train de l'écrire.

Mais c'est en date du 23 juin qu'un point plus complet a été fait, et il a mis un coup d'arrêt aux espoirs des lecteurs et des lectrices.

« Au moins, le confinement forcé m'a aidé à écrire. Je passe de longues heures chaque jour sur The Winds of Winter, et je progresse régulièrement. J'ai terminé un nouveau chapitre hier, un autre il y a trois jours, un autre la semaine précédente. Mais non, cela ne signifie pas que le livre sera terminé demain ou publié la semaine prochaine. Ce sera un livre énorme, et j'ai encore un long chemin à parcourir ».

À ce rythme, peut-être que la prochaine série de HBO sur l'univers de George R. R. Martin sera achevée avant la sortie de The Winds of Winter.