Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Nintendo a-t-il tort de ne pas lancer de Switch Pro en 2020 ?

Nintendo a annoncé qu'il ne lancera pas de Switch Pro cette année. La firme veut continuer à capitaliser sur le succès du modèle normal et de la version Lite.

« Merci de noter que nous ne prévoyons pas de lancer une nouvelle Switch en 2020 », explique, noir sur blanc, Nintendo dans son dernier bilan financier. Où il fait état d’un volume de 48 millions de Switch vendues depuis le lancement en mars 2017. En une phrase, le constructeur a tué toute forme de spéculation entourant sa console hybride alors qu'on aurait pu légitiment penser qu'il pourrait y avoir une Switch Pro à l'E3 2020. 

Tout n'est pas complètement perdu, néanmoins, pour les fans. Ils pourront ainsi s'offrir une Switch collector à compter du 20 mars prochain. Elle est à l'effigie du jeu Animal Crossing: New Horizons et sera livrée avec une paire de Joy-Con en bleu turquoise.

Pas de Switch Pro en 2020

La Switch fêtera ses trois ans d'existence au mois de mars prochain et, en cette année où Sony et Microsoft dégaineront respectivement la PlayStation 5 et la Xbox Series X, Nintendo ne proposera donc pas un modèle plus puissant. On est en droit d'affirmer que c'est une erreur du point de vue des joueurs. Imaginez déjà les trolls qui seront partagés sur les réseaux sociaux quand The Legend of Zelda: Breath of the Wild 2, si grandiose puisse-t-il être, sera comparé, graphiquement, aux jeux qui tourneront sur la prochaine génération. Certains diront que les graphismes ne font pas un jeu -- et c'est tout à fait vrai -- mais toujours est-il qu'ils constituent un critère apparent au moment de choisir.

Il y a aussi le point de vue technique. La Switch est une console formidable dans sa propension à offrir différentes manières de jouer. Mais cette promesse s'est faite au détriment de la puissance embarquée, qui a vite prouvé ses limites (c'était déjà le cas avec The Legend of Zelda: Breath of the Wild). Il suffit de regarder le rendu de The Witcher 3: Wild Hunt pour s'en convaincre : aujourd'hui, et encore plus demain, les caractéristiques techniques de la Switch brident ses ambitions. Et c'est pourquoi la commercialisation d'une déclinaison Pro se justifie tant elle apporterait du confort aux utilisateurs les plus exigeants.

Il y a enfin le point de vue commercial, celui qui a sans doute fait décider Nintendo. Dans son communiqué, la firme japonaise indique que le rythme de croisière de la Switch est vertigineux. Comprendre : elle se vend bien et, mieux, continue de bien se vendre année après année. « Les ventes de Nintendo Switch ont été solides en termes de hardware et de software durant la période des fêtes, et ont surpassé les volumes de l’année dernière à la même période — qui furent également bons », annonce Nintendo.

En statistiques, cela donne une Switch qui est en avance sur cette année fiscale, que ce soit au Japon (+ 23 %), en Amérique du Nord (+ 16 %) ou en Europe (+ 15 %). La sortie du modèle Lite, plus petit et moins cher, a un impact sur ces hausses (voir le graphique officiel ci-dessous), sachant que le constructeur estime qu'il y a encore une marge de progression sur la communication.

« Nous croyons que nous avons bâti de bonnes fondations grâce auxquelles nous pouvons saisir des opportunités pour la Switch », confie l’entreprise. Bref, en 2020, Nintendo veut continuer à vendre des Switch et des Switch Lite par milliers et ne voit pas l'intérêt de bouleverser ses plans avec une Switch Pro. Tant pis.