Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Cloud gaming : Electronic Arts lance ses premiers tests publics

Electronic Arts a annoncé la mise en place d'une première bêta publique pour Project Atlas, son service de cloud gaming.

En octobre 2018, Electronic Arts dessinait les contours de Project Atlas, son propre service de cloud gaming développé sur les infrastructures d'Amazon. L'éditeur américain est aujourd'hui prêt à passer à l'étape supérieure. Dans un sujet publié sur Medium le 9 septembre 2019, Ken Moss -- directeur technique -- a annoncé un test accessible aux joueuses et aux joueurs.

Pour Electronic Arts, cette première bêta est un moyen de mettre sa technologie à l'épreuve, sachant qu'il n'y a pas meilleures conditions que celles de la vie réelle. Si, à l'instar de la concurrence, Project Atlas est pensé pour fonctionner sur un maximum d'appareils (télévisions intelligentes, smartphones, tablettes...), cette expérimentation concerne d'abord les ordinateurs.

EA lance les grands chantiers

Electronic Arts entend surveiller deux choses avec ce test technique. Premièrement, il veut s'assurer que la qualité de son service reste acceptable malgré une bande passante instable. Deuxièmement, il veut voir comment se comportent différents genres de jeux, qui n'ont pas tous les mêmes besoins en matière de latence et autres exigences techniques. Les cobayes pourront s'essayer à FIFA 19 (jeu de sport), Titanfall 2 (jeu de tir orienté multijoueur), Need for Speed Rivals (jeu de course) et Unravel (jeu de plateforme au rythme calme). Pour ne pas brusquer les serveurs, Electronic Arts a choisi la définition HD. Google avait fait la même chose pour son Project Stream (avec Assassin's Creed Odyssey).

S'il peut paraître étonnant de voir un éditeur se lancer dans le cloud gaming, on n'oubliera pas de rappeler qu'Electronic Arts propose des jeux par abonnement sur Xbox One depuis 2014 (EA Access). En somme, le cloud gaming est l'étape suivante tout à fait logique. En prime, EA dispose aujourd'hui d'un catalogue suffisant pour proposer un service à part.

Electronic Arts ne précise pas si ce test technique concerne uniquement les États-Unis. Numerama a contacté l'éditeur pour savoir s'il était également prévu en France. En attendant une réponse, les intéressés peuvent toujours rejoindre la communauté de Playtesting EA en priant pour être sélectionnés.

https://www.numerama.com/pop-culture/530915-google-stadia-xbox-game-pass-playstation-now-uplay-le-guide-ultime-des-abonnements-de-jeux-video.html