Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Apple abandonne sa série avec Richard Gere, jugée trop violente

Le projet de série « Bastards », en préparation chez Apple, a été annulé, alors que la plateforme de SVOD, Apple TV+, n'est même pas encore sortie.

Apple a jeté l'éponge : son projet de série Bastards, qui devait notamment être portée par l'acteur Richard Gere, a été abandonné à cause de nombreux désaccords sur son ton et son message, a rapporté le Hollywood Reporter le 3 septembre 2019. À ce jour, aucun autre studio n'a pour l'instant pris le relais.

Bastards devait être une adaptation d'une série israélienne (Nevelot) très sombre de 2010 dans laquelle deux vieux hommes vétérans de guerre deviennent violents après une réaction en chaîne provenant de leur haine des jeunes, considérés comme « trop indifférents » au monde qui les entoure.

Apple veut rester familial

Lorsqu'Apple a réussi à décrocher les droits de Bastards en 2018, ce choix était vu comme un pied de nez aux rumeurs qui voulaient que la multinationale ne miserait que sur des productions aseptisées et familiales. De nombreux autres producteurs et diffuseurs (FX, Showtime, Amazon) étaient aussi dans la course pour obtenir les droits d'adaptation — Apple aurait déboursé une « grosse somme », selon les informations du Hollywood Reporter, pour l'emporter.

Deux hommes connus du monde des séries, Howard Gordon (24 heures chrono, Homeland) et Warren Leight (New York, unité spéciale), étaient censés porter ce projet de remake américain. Mais les relations entre les scénaristes et Apple se sont détériorées lorsqu'ils ont refusé d'orienter la production sur des thèmes bienveillants comme l'amitié entre les deux personnages (des tueurs, rappelons-le), comme la multinationale le voulait. Leight est d'abord parti, puis Apple a décidé de complètement « lâcher » le projet d'adaptation.

Ce n'est pas tout à fait la première fois qu'Apple abandonne un projet de série parce qu'il n'est pas jugé adapté à l'image que la firme à la pomme souhaite se donner. La toute première série d'Apple TV+ devait être celle, semi-autobiographique, de Dr Dre, dont on parlait déjà en 2016. Mais celle-ci a été tuée dans l'œuf deux ans plus tard, lorsque Tim Cook en personne aurait décidé qu'elle était « trop violente », avait rapporté le Wall Street Journal en 2018.

Apple va lancer sa plateforme de SVOD, Apple TV+, en novembre prochain pour un montant de 9,99 dollars par mois, probablement dans 150 pays en même temps. Le service de vidéo à la demande par abonnement est encore un mystère, car on ne sait pas vraiment combien de contenus exclusifs seront présents.

Il s'agit d'une manière pour Apple d'entrer dans l'ère post-iPhone et de se diversifier sur un marché où la concurrence fait rage, pour grappiller des parts de marché au leader Netflix.