Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Avengers Endgame : Marvel Studios a une tactique pour battre Avatar au box-office

Marvel Studios n'en a pas fini avec l'exploitation d'Avengers Endgame. Si le film a déjà dépassé les 2,7 milliards de dollars de recettes, le désir de battre des records et franchir de nouveaux paliers explique sans doute la dernière idée de Kevin Feige.

C'est une décision qui a tout du stratagème pour engranger de nouvelles entrées et tenter par la même occasion de battre quelques-uns des records qui lui échappent toujours. Le site Screen Rant révèle que le grand patron de Marvel Studios, Kevin Feige, a l'intention de ressortir Avengers Endgame au cinéma dans une version légèrement différente de celle qui est proposée au public depuis avril.

Il ne s'agira pas d'une version longue (après tout, Avengers Endgame dure déjà trois heures) ni d'une « Director's Cut » des frères Russo, mais bien d'un long-métrage enrichi de quelques séquences dévoilée après le générique (plus intéressantes que les  bruits de marteau). « Si vous restez et regardez le film, après le générique, il y aura une scène coupée, un petit hommage et quelques surprises », selon Kevin Feige.

Cette ressortie doit se faire le 28 juin aux États-Unis. Il n'est pas précisé si ces ajouts seront aussi proposés dans les salles de cinéma à l'étranger. Kevin Feige complète son propos en disant qu'il y aura un peu de marketing autour de cet évènement afin de signaler aux fans qu'ils peuvent voir de nouvelles scènes et avoir droit à des séquences bonus s'ils acceptent de débourser quelques dollars supplémentaires.

Engranger encore plus d'argent

Au-delà du fan service qui est proposé par Marvel Studios, la question se pose du timing et du sens d'une telle annonce.

D'abord, parce que la carrière commerciale d'Avengers Endgame au cinéma arrive à sa fin. Cela fait déjà sept semaines que le film est proposé dans les salles obscures et le public ne se précipite désormais plus pour aller le voir. L'essentiel du succès s'est obtenu au cours des deux premières semaines d'exploitation -- on pourrait même dire que tout s'est joué en l'espace de quelques jours à peine.

Ensuite, parce que Marvel Studios n'a pas réussi à surclasser Avatar au box office, le film de James Cameron sorti en 2009 et qui a entraîné dans son sillage la sortie d'une foultitude de films en 3D. Selon les derniers éléments sur les recettes d'Avengers Endgame, il y aurait un écart d'un peu moins de 45 millions de dollars entre les deux films (l'inflation n'est pas prise en compte).

Aux États-Unis, il faut noter que le succès d'un film ne se mesure pas en nombre d'entrées, mais en dollars engrangés. En France, c'est l'inverse : Titanic reste de loin le champion de la discipline, avec plus de 20 millions d'entrées, suivi Bienvenue chez les Ch'tis, aussi au-dessus des 20 millions. Quant à Intouchables, il est troisième, avec 19 millions d'entrées. Avengers Endgame, lui, ne fait « que » 7 millions.

Si l'on tient compte de l'inflation, Avengers Endgame n'est qu'en cinquième position, assez loin d'Avatar, qui est au-dessus de la barre des 3 milliards de dollars. La ressortie avec les bonus donnera peut-être à Marvel Studios l'occasion de détrôner le métrage de James Cameron si l'on fait abstraction de l'inflation. Le surclasser en la prenant en compte sera autrement plus difficile : l'écart est de 300 millions.

https://www.numerama.com/pop-culture/506199-avengers-endgame-notre-critique-sans-spoiler-dun-film-marvel-jouissif-pense-pour-les-fans.html