Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Qui est James Charles, le youtubeur maquillage qui a perdu 2,5 millions d'abonnés en 3 jours ?

La carrière de James Charles a connu une ascension fulgurante. Depuis quelques jours, le youtubeur subit une baisse tout aussi brutale de son nombre d'abonnés.

Depuis quelques jours, le youtubeur James Charles est au cœur d'une polémique. L'Américain spécialisé dans le maquillage est passé de 16 à 13,5 millions d'abonnés entre le 10 et le 14 mai. Les internautes se sont rapidement intéressés à cette histoire : rien que sur Twitter, des dizaines de messages sont publiés à son sujet chaque minute. À en croire les commentaires, peu savent pourtant réellement qui il est.

https://twitter.com/NathanVerron1/status/1127663779066589184

Coachella, là où tout a basculé

Le festival de Coachella, où James Charles était d'ordinaire repéré pour ses tenues dignes d'un gala du MET (où il a d'ailleurs été invité en 2019), est à l'origine de la dernière polémique concernant le vidéaste. Peu après ce festival, James Charles s'est plaint sur Twitter du comportement irrespectueux d'un jeune homme, Gage.

Le vidéaste a toujours assumé publiquement son homosexualité, mais aussi son penchant pour les hommes hétérosexuels. C'était le cas de Gage. L'homme concerné a publié une vidéo YouTube, dans laquelle il explique avoir subi des pressions de la part du youtubeur, alors qu'il lui avait répété qu'il n'était à priori pas attiré par les hommes. « Il essayait de jouer sur la corde sensible. Il me faisait culpabiliser de ne pas vouloir essayer quelque chose que je ne voulais pas faire », témoigne-t-il.

Cette histoire contenait de nombreuses zones d'ombre et tout aurait pu s'arrêter là. Seulement, il s'y est greffé une seconde polémique. James Charles est allé à Coachella grâce à une marque de vitamines, qui l'a invité en échange de publicités sur ses réseaux sociaux. Cela n'a pas plu à Tati, une youtubeuse beauté. Tati a en effet sorti sa propre marque de vitamines. Étant la mentor et l'une des meilleures amies de James Charles, elle affirme l'avoir pris pour une trahison. Le 10 mai, elle a publié une vidéo longue de 40 minutes, dans laquelle elle donne davantage de contexte.

https://www.youtube.com/watch?v=PoVZg4KjRxU

Elle énumère les comportements déplacés que James Charles a pu avoir en sa présence. Elle l'accuse là encore d'avoir voulu forcer des hommes hétérosexuels à dire qu'ils étaient gays. Lors de son anniversaire, elle dit qu'il aurait harcelé sexuellement un serveur -- qui s'est depuis exprimé, validant sa version des faits --, en disant que son orientation sexuelle importait peu sachant qu'il était « une célébrité ».

Plusieurs personnalités qui avaient contribué au succès de James Charles en le mettant en avant ont soutenu les dires de Tati, notamment Jeffree Star, l'un des plus gros youtubeurs maquillage américains. Il avait effectué plusieurs collaborations avec James Charles. De nombreux vidéastes se sont également désabonnés des réseaux sociaux du vidéaste, qui a perdu 2,5 millions d'abonnés en l'espace de quelques jours. Tati elle, en a gagné des centaines de milliers.

https://twitter.com/JeffreeStar/status/1127586823847469056

D'autres coups d'éclat

Cette polémique n'est pas la première en date. James Charles est jeune, et ses réactions jugées excessives ou immatures ont parfois agacé ses fans. En 2018, il s'en prend par exemple à la chanteuse Ariana Grande. Très fan d'elle, il a réalisé plusieurs reprises de ses chansons et a publié des photos prises lors de ses concerts. Un jour, la chanteuse le suit sur Instagram et lui envoie un message privé, expliquant que si elle avait su qu'il était présent au concert, elle l'aurait invité dans les coulisses.

https://www.youtube.com/watch?v=UWZvhOvX-Mc

Problème : peu de temps après, Ariana Grande se désabonne du compte Instagram de James Charles. Ce dernier l'affichera publiquement dans une vidéo, la qualifiant de « personnalité la plus méchante qu'il ait rencontrée ». Il s'en excusera ensuite.

Plus récemment, ce sont ses meet-up (des rassemblements où l'on peut rencontrer une personnalité comme un vidéaste) qui ont fait polémique. James Charles a organisé un Sisters Tour. Pour y assister, il faut débourser entre 50 et 500 dollars. Le premier prix donne simplement accès à la salle du meet-up et à une place assise. Pour rencontrer et prendre une photo avec James Charles, il faut impérativement avoir le billet VIP, le plus cher.

Faire payer ses rencontres avec ses fans n'est pas rare. La plupart des stars, principalement chanteurs ou acteurs, proposent ces options qui peuvent coûter cher. Si les prix ont fait polémique, c'est parce que le montant semblait très élevé pour l'univers de YouTube, où les meet-up sont encore largement gratuits -- notamment parce que de nombreux fans sont jeunes et n'ont pas les moyens. Par ailleurs, des fans de James Charles se sont plaints d'avoir payé pour le voir chanter quelques minutes seulement.

https://youtu.be/9d3rD0Z0tS0

De l'humour au maquillage

James Charles, de son vrai nom James Charles Dickinson, est né en mai 1999. Il a grandi dans État de New York, aux États-Unis. C'est en mars 2016 qu'il publie son tout premier tutoriel maquillage sur YouTube. « J'espère que vous [l']aimerez, j'ai travaillé super dur là dessus ! Toutes vos astuces ou conseils seront super utiles pour que je puisse faire les meilleures vidéos pour vous », écrit-il dans la barre de description.

Dans une vidéo publiée au début de sa chaîne beauté, il racontait toutefois qu'il ne s'agissait pas vraiment de son premier contenu. En 2013, James Charles se rêvait en youtubeur humoristique. Il avait mis en ligne plusieurs petits sketchs sur une autre chaîne. Il était alors âgé de 15 ans, et comptait 14 000 abonnés. « J'essaye tellement d'être drôle mais ce n'est pas drôle, parce que ça se voit que je force. Pourquoi personne ne me l'avait dit... » dit-il en souriant, des années plus tard.

https://www.youtube.com/watch?v=MNZuQKuWV8Q

Le maquillage lui réussit visiblement mieux. Quelques mois seulement après ses premiers tutoriels, sa chaîne explose. En octobre 2016, il devient la première égérie masculine de CoverGirl, l'une des plus grosses marques de maquillage aux États-Unis. L'autre égérie nommée à ses côtés n'est autre que... la chanteuse Katy Perry.

https://www.instagram.com/p/BLbN-CzAJsz/?utm_source=ig_embed

Un million d'abonnés en un an

James Charles atteint le million d'abonnés dès 2017, alors qu'il vient tout juste de terminer ses années de lycée dans un établissement de Bethlehem, toujours dans l'État de New York.

Il commence à apparaître dans les défilés des Fashion Week en tant que mannequin, il collabore avec les vidéastes maquillage les plus populaires, puis, en 2018, il dépasse la barre des 10 millions d'abonnés et remporte le prix du meilleur youtubeur beauté de l'année aux Streamy Awards.

Un événement qui se déroule début 2019 est révélateur de son fulgurant et immense succès. James Charles a créé sa toute première palette de maquillage, en collaboration avec la marque Morphe Cosmetics. Dans chaque boutique de la chaîne où il se rend pour en faire la promotion, ce sont des milliers de fans qui l'attendent.

https://www.youtube.com/watch?v=vRGyiI2lA30

Dans un tweet publié au mois de janvier, le vidéaste explique que plus de 10 000 « sisters » (sœurs en anglais, il s'agit du surnom qu'il donne à ses fans) étaient venues à Toronto le rencontrer. « Merci beaucoup pour votre soutien et votre amour », écrit-il.

https://twitter.com/jamescharles/status/1084185659735187458

Une carrière « finie » ?

James Charles ne s'attendait sûrement pas à passer aussi rapidement du succès à la perte de 2,5 millions d'abonnés. Le retour de flammes qu'il a subi suite aux récentes polémiques est d'un niveau rarement vu sur YouTube.

Prenons l'exemple de Logan Paul : après avoir publié en ligne une vidéo dans laquelle on voyait le cadavre d'un homme qui s'était suicidé, le youtubeur n'a pas perdu d'abonnés. L'augmentation du nombre de vues et d'abonnés sur sa chaîne a simplement ralenti.

Les excuses publiques de James Charles, qui a aujourd'hui 19 ans, ne semblent pour le moment pas pouvoir apaiser les choses. Son compteur de nombre d'abonnés ne cesse de diminuer. Beaucoup de chaînes spécialisées dans les rumeurs autour des vidéastes ont expliqué que sa carrière était « finie », aussi rapidement qu'elle avait commencé. PewDiePie (95 millions d'abonnés) a d'ores et déjà qualifié l'histoire de « plus gros "oups" de 2019 » — pour une fois, il ne s'agissait pas lui, s'est-il réjoui au passage...