Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Game of thrones, saison 8 : tous les symboles cachés qui rendent cet épisode 5 encore plus fort

Le cinquième et avant-dernier épisode la saison 8 de Game of Thrones contient de nombreux symboles forts.

ATTENTION ! L'article qui suit contient des révélations importantes sur l'épisode 5 de la saison 8 de Game of Thrones. Nous vous conseillons de le visionner avant de lire.

L'épisode 5 de la saison 8 de Game of Thrones, qui se résume au siège de Port-Réal par Daenerys, comporte plusieurs symboles forts. Ils permettent à la bataille à sens-unique d'être un peu plus marquante encore, au-delà du massacre opéré par la Mad Queen et son dragon. Quels sont-ils ? On décrypte.

La destruction de Pompéi

Le bain de sang orchestré par Daenerys, qui n'écoute plus que sa folie, rappelle clairement Pompéi, ville détruite par l'éruption du Vésuve en 79 après Jésus Christ. La lave du volcan est remplacée par les flammes du dragon et les habitants de Port-Réal apparaissent impuissants au devant d'une mort certaine. Surtout, le geste de Daenerys n'épargne personne -- tout le monde y passe -- tandis que les soldats, Jon y compris, ne peuvent qu'accepter la fatalité. Les images font froid dans le dos et la manière avec laquelle les habitants tombent un à un appuie la cruauté de la Mad Queen, qui se sent trahie de tous.

Comme naguère Pompéi, Port-Réal finit dans les cendres et les gravas, sans espoir aucun. Autre symbole, la capitale des Sept Couronnes avait aussi besoin de ses amants : Cersei et Jaime endossent ce rôle à la perfection en voulant échapper à la mort. Leur trépas est d'une beauté sans nom. Alors qu'on n'a jamais vraiment arrêté de détester les Lannister (surtout Cersei), ils poussent un dernier souffle avec un visage touchant -- celui de deux êtres qui se sont aimés, s'aiment et s'aimeront. « Il n’y a que nous » dira Jaime. Il n'y a plus qu'eux et l'éternité.

On notera que cette référence comporte un easter egg un peu plus méta encore : Kit Harington, interprète de Jon Snow, a joué dans le film Pompéi, réalisé par Paul W.S. Anderson.

Le mythe de Frankenstein

Il apparaît difficile de ne pas rapprocher le décès soudain de Qyburn du mythe de Frankenstein. À la mort de Gregor Clegane -- alias la Montagne --, tué par Oberyn Martell, celui qui allait devenir la Main de Cersei à Port-Réal est parvenu à ramener le colosse à la vie. Devenu protecteur attentionné de la Reine, le guerrier ne répond finalement plus aux ordres au moment où il croise Sandor, son frère qu'il déteste.

Sommé par Qyburn de suivre Cersei, Gregor choisit sa propre voie pour matérialiser le mythe de l'abomination qui se retourne contre son créateur. Contrairement à la Chose de Frankenstein, la Montagne se débarrasse bel et bien de son géniteur.

Le cheval blanc et ses métaphores

L'épisode 5 de la saison 8 de Game of Thrones se termine sur une scène où l'on voit Arya, survivante miraculée de l'attaque de Daenerys sur Port-Réal, croiser un cheval blanc. Si beaucoup se demandent comment l'animal a pu se retrouver là, parmi les décombres d'une ville devenue cimetière, il faut plutôt aller chercher un symbole dans cette rencontre qui pourrait en dire beaucoup sur la suite.

Dans les différentes cultures que rassemble le monde dans lequel on vit, le cheval blanc est associé à des mythes forts. Dans l'Apocalypse de Saint Jean, tiré du Nouveau Testament de la Bible, on peut par exemple lire : « Et je vis paraître un cheval de couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la Mort, et l'Enfer le suivait ». La mort, c'est sans doute ce qui est promis à Daenerys, qui va devoir répondre de son acte meurtrier dans l'épisode 6. Arya, devenue un assassin hors pair, a déjà fait mordre la poussière au Roi de la Nuit et on l'imagine bien en faire de même avec Daenerys. Arya serait devenue la Mort.

Selon les mythologies, les chevaux blancs sont parfois dotés de pouvoirs divins (ce qui pourrait expliquer sa survie pendant la destruction de Port-Réal) et souvent montés par des héros -- ce qu'est amenée à devenir Arya si elle sauve Westeros de celle qui est devenue la Mad Queen.

Le cheval blanc peut également faire référence au soleil, telle une lueur d'espoir face à une monarque ayant cédé à la folie. D'ailleurs, lorsqu'Arya se rapproche de l'animal, il semble tout droit arrivé du ciel — avec une lumière magnifique. À moins qu'il ne soit incarné par Bran, venu au secours de sa sœur. Après tout, ce dernier était absent de l'épisode.