Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Game of Thrones : que signifie le mot « Dracarys » ?

Un personnage clé de Game of Thrones prononce le mot 'Dracarys' pendant la saison 8. Il est lourd de sens.

ATTENTION ! L'article qui suit contient des spoilers sur l'épisode 4 de la saison 8 de Game of Thrones, diffusé dans la nuit du 6 mai 2019. Vous êtes prévenus.

Le dernier conseil de Missandei

L'ultime scène de l'épisode 4 de la saison 8 de Game of Thrones est l'un des temps forts de la série toute entière. Une fois encore, les scénaristes ont laissé libre cours à leur cruauté : alors que la coalition Daenerys/Jon s'apprête à récupérer le trône en marchant vers Port-Réal, où l'attend Cersei, Missandei est capturée par Euron Greyjoy. Très vite, on comprend que la conseillère de Daenerys n'y survivra pas.

Missandei a finalement été sacrifiée par Cersei, au bout de vaines, mais nécessaires négociations. À sa mort, à laquelle assistent, impuissants, Ver Gris et Daenerys, la jeune femme prononce un mot savamment choisi : Dracarys.

Ce mot ne nous est pas inconnu : il a déjà été prononcé à plusieurs reprises dans la série. Tirée du language fictif haut valyrien, l'expression signifie « feu-dragon » et elle est régulièrement employée par Daenerys pour commander à ses dragons de cracher des flammes. C'est le cas, par exemple, dans le quatrième épisode de la saison 3 (quand le marchand d'esclaves Kraznys lui manque de respect à Astapor).

https://www.youtube.com/watch?v=IU2bIzsJ8LE

Dracarys est un mot lourd de sens

En somme, le Dracarys prononcé par Missandei est tout sauf le fruit du hasard. Dans un ultime souffle, elle souffle à Daenerys de répondre à l'acte de cruauté de Cersei -- sa mise à mort -- par un autre acte de cruauté : brûler tous les coupables. Sauf que le plan mis en place par Jon, Tyrion et consorts est justement d'éviter un massacre des innocents, ce qui mettrait sur le trône une reine crainte par ses sujets, et abandonnée par ses alliés.

Au fond, c'est peut-être le but recherché par Cersei : ne croyant pas à la victoire de ses troupes, elle pousserait Daenerys à devenir une Mad Queen suivant les traces de son père -- surnommé le Mad King en raison de sa folie meurtrière. Une tradition que veut à tout prix éviter Daenerys, même si elle a beaucoup perdu dans cet épisode (Missandei, mais aussi son dragon Rhaegal).

Dans un making-of, le showrunner D.B. Weiss a insisté sur la cette double perte de Daenerys, dont les répercussions seront connues très prochainement. Il explique : « D’une certaine manière, la chose la plus importante qui arrive à Daenerys dans l’épisode 4 est la mort de son deuxième dragon. Désormais, elle n’en a plus qu’un [Drogon] et il est aussi vulnérable que Rhaegal. Il y a donc le deuil d’un enfant et, ensuite, sa meilleure amie lui est enlevée ».

 L'enjeu de l'épisode 5 est dès lors posé par ce Dracarys plein de symbole : Daenerys cédera-t-elle à la colère dans un élan de vengeance en brûlant tout sur son passage comme le préconise Missandei ? Réponse dans une semaine.  

https://www.youtube.com/watch?v=F1fqet9V494