Comme tous les lundis, nous avons veillé tard pour regarder le « S8E2 » de Game of Thrones en direct. Voici notre résumé.

Chaque lundi matin, retrouvez notre résumé de l’épisode de la saison 8 de Game of Thrones diffusé dans la nuit de dimanche à lundi. De quoi sauver vos discussions à la machine à café si vous ne suivez pas la série. L’article qui suit est bien évidemment rempli de spoilers

Après une entrée en matière poussive, la saison 8 de Game of Thrones ne décolle pas beaucoup plus avec ce deuxième épisode. Où se mêlent discussions futiles et scènes de retrouvailles en attendant que la menace se matérialise une bonne fois pour toutes. A priori ce sera pour la suite. Tout du moins, on l’espère après ces deux épisodes qui ne font pas avancer grand-chose et manquent cruellement de piment. Tout au mieux peut-on sentir la tension.

Oui, j’ai tué ton papa // Source : Capture OCS

L’intrigue, qui se déroule exclusivement à Winterfell (zéro trace de Cersei), est ici recentrée sur Jaime Lannister, qui doit assumer ses actes en passant chez l’ennemi. On l’a vu se jeter dans la gueule du loup à la fin de l’épisode 1 et le voilà dans de beaux draps face à Daenerys (il a tué froidement son papa quand même). En plus des costumes de régicide et d’adepte de la consanguinité, il enfile maintenant celui de la plus grosse balance de Westeros au moment où il annonce que Cersei n’enverra pas son armée.

Il indique qu’il tiendra sa promesse de combattre aux côtés de Daenerys, qui reste sceptique quant à sa loyauté. Tout comme Sansa. En bon frère, Tyrion prend sa défense, puis Brienne, qui convainc Sansa en deux phrases. Jon, lui, se fiche d’être en face de celui qui a fait mordre la poussière à son grand-père et ne se mouille pas, «  On a besoin d’hommes ». Ce n’était pas si sorcier, Jaime. 

Jaime qui échange des regards de pitié avec Bran, Jaime qui parle dans le dos de sa sœur avec son frère, Jaime qui fait les yeux doux à Brienne, Jaime qui fait de Brienne un chevalier des Sept Couronnes, Jaime qui rit, Jaime qui pleure. Bref, la vie de Jaime. Étonnamment, Bran ne lui en veut pas de l’avoir poussé du haut d’une tour quand il l’a surpris en train de jouer au papa et à la maman avec Cersei. C’est ce qui l’a transformé en gourou hyper péni… en Corneille à Trois Yeux.

Les nouvelles meilleures amies du monde // Source : Capture OCS

De son côté, Daenerys se cherche une nouvelle Main, Tyrion l’ayant profondément choquée et déçue à cause de la trahison de Cersei. Le Lannister pourrait céder sa place à Jorah Mormont. Mais ce dernier a une autre suggestion. Et si c’était Sansa ? Cette dernière n’apprécie pas trop le petit couple que la reine forme avec Jon — encore une qui n’est pas au parfum. Qu’importe, les deux femmes font un semblant de paix et les nouvelles best friends for ever sont interrompues par le retour de Theon Greyjoy sur l’échiquier. Parce qu’on a toujours besoin d’hommes, visiblement.

On apprend sinon que l’Armée des Marcheurs Blancs viendra faire un petit coucou le lendemain matin. Il ne reste donc plus qu’une soirée à tout ce beau monde pour profiter de la vie. Arya, très déterminée après avoir récupéré sa nouvelle arme, décide de faire l’amour sur la paille avec Gendry pour «  savoir ce que ça fait avant de mourir ». Pendant ce temps-là, les Lannister, Brienne, Tormund (qui aimerait bien coucher avec Brienne, ah ça oui) et consorts jettent leur dévolu sur l’alcool. Et chantent. Auparavant, ils ont fomenté un plan imparable pour gagner contre les méchants : faire de Bran un appât pour attirer et tuer le Roi de la Nuit. Trop simple pour fonctionner.

Le seul personnage vraiment déterminé // Source : Capture OCS

Et Jon dans tout ça ? Il a passé l’épisode à éviter Daenerys, par crainte de devoir lui avouer la vérité sur leur lien familial. C’est finalement dans la dernière scène que le héros lui confesse son vrai nom. La Khaleesi, qui ne semble pas plus touchée que cela par le caractère incestueux de leur idylle, n’y voit qu’une chose : il est l’héritier légitime du Trône de Fer. Rupture is coming.

Oh, et il y a un trailer pour l’épisode 3… qui, comme prévu, risque d’être sanglant. Comme tous les autres, on pourra le voir sur OCS.

Crédit photo de la une : Capture OCS

Partager sur les réseaux sociaux