Les deux créateurs de la série Netflix Stranger Things passeront devant la justice. Ils sont accusés d'avoir plagié un film de 2011 d'un autre réalisateur.

Un procès va finalement bien avoir lieu. Les deux créateurs de la série Netflix Stranger Things devront répondre devant une cour de justice des accusations de plagiat qui pèsent sur eux, a confirmé Engadget jeudi 18 avril. C’est un réalisateur, Charlie Kessler, qui les a attaqués en justice car il trouvait que la série ressemblait à un peu trop à un film sur lequel il a travaillé il y a quelques années.

Un style différent, une histoire similaire

Les poursuites ont été entamées en avril 2018. Charlie Kessler a déposé une plainte contre les deux créateurs de Stranger Things, Matt et Ross Duffer. Les deux frères auraient selon lui copié l’un de ses courts-métrages, Montauk, qui ne semble plus être disponible en ligne.

Montauk et Stranger Things présentent des similitudes : les deux œuvres parlent de manifestations surnaturelles et d’une base militaire abandonnée dans laquelle le gouvernement mènerait des projets secrets.

Du Montauk Project à Stranger Things

Surtout, Charlie Kessler affirme qu’il a rencontré les frères Duffler en 2014, lors du festival cinématographique de Tribeca. Il leur aurait alors proposé de faire une série de science-fiction inspirée de Montauk.

Par ailleurs, le titre de travail de Stranger Things était The Montauk Project (le projet Montauk). Ce nom fait référence à une base de l’armée de l’air américaine située à New York. Elle a fait l’objet de nombreuses théories du complot. Certains disaient qu’elle servait, dans les années 1980, à des expériences militaires secrètes sur des enfants. La série Stranger Things rappelle ceci, même si elle se déroule finalement dans l’Indiana.

Différentes vignettes pour la série Stranger Things // Source : Medium

Les frères Duffer ont toujours nié le fait que Charlie Kessler ait un quelconque lien avec le développement de leur série, même si ils avouent l’avoir rencontré. La cour supérieure de Los Angeles a cependant jugé qu’un procès serait nécessaire pour pouvoir valider ou infirmer cette défense. Il débutera dès le 6 mai.

La saison 3 de Stranger Things doit être diffusée dès juillet 2019, sur Netflix. La plateforme a fait suivre un communiqué à Engadget, dans lequel elle explique apporter « tout son soutien » aux frères Duffer. «  Le procès n’a aucun fondement et nous attendons que cela soit confirmé par des faits concrets au tribunal », explique un porte-parole.

Partager sur les réseaux sociaux