L'incendie de Notre-Dame de Paris, survenu le 15 avril 2019, a irrémédiablement détruit une partie de l'édifice. Aujourd'hui, Wikimedia France lance un appel aux internautes pour partager leurs photos du monument.

Gravement endommagée par un incendie qui a ravagé sa toiture et sa charpente, et provoqué l’effondrement de sa flèche et d’une partie de voûte, la cathédrale de Notre-Dame de Paris doit maintenant être restaurée. Seulement, les travaux risquent bien de prendre dix, peut-être même vingt ans. Cela, malgré la promesse d’Emmanuel Macron de boucler le chantier en cinq ans à peine.

Hélas, en matière de patrimoine, ce qui est détruit est irrémédiablement perdu.

Dans le cas du bois de Notre-Dame par exemple, les poutres qui ont été consumées sont irremplaçables. Même si l’on s’évertue à rebâtir à l’identique, que l’on débite de nouveaux chênes pour reconstituer la « forêt », le surnom donné à la charpente, ce seront par nature de nouveaux matériaux qui seront employés pour redonner forme au monument.

notre dame paris beffrois
Les beffrois en contre-plongée. // Source : Laurent Neyssensas

Appel aux internautes

C’est pour cette raison, mais aussi parce l’immense processus de réhabilitation va priver pour longtemps le public de la possibilité d’approcher le bâtiment, que l’association Wikimédia France a décidé de lancer un appel, ce jeudi 18 avril. Elle invite toutes les personnes qui ont photographié la cathédrale à partager leurs clichés afin que tout le monde puisse en profiter.

« Nous vous demandons de partager vos images de la cathédrale librement afin que les générations futures puissent témoigner de la longue histoire de Notre-Dame », écrit l’association. Ce qui est particulièrement recherché, ce sont les photographies des parties hautes de la structure gothique, au niveau de la charpente et du toit, car ce sont des lieux qui ne sont généralement pas ouverts au public.

« Il manque notamment des photos des 14 chapelles latérales de Notre-Dame de Paris et des objets qui s’y trouvent », prévient Wikimédia France. La campagne de collecte de photos libres de droits est organisée sur Wikimedia Commons, la médiathèque sur laquelle l’encyclopédie Wikipédia s’appuie pour illustrer ses nombreux articles. Ainsi, la mémoire de ce qui a été détruit par le feu perdurera.

Partager sur les réseaux sociaux