Pour Microsoft, la dernière danse de la Xbox One prend la forme d'une console sans lecteur de disque.

Un peu plus de cinq ans plus tard, la vision d’origine de Microsoft va prendre forme. Et sa Xbox One va donc abandonner son lecteur de disque pour être 100 % numérique. Durant son émission ponctuelle Xbox Inside, la firme de Redmond a officialisé, le 16 avril 2019, la Xbox One S All-Digital Edition. Le lancement est prévu pour le 7 mai, au prix de 229,99 euros.

La Xbox One S All-Digital Edition sera fournie avec trois jeux : Minecraft, Sea of Thieves et Forza Horizon 3 (pourquoi pas le 4 ?). Avec cette console, Microsoft espère augmenter le nombre d’abonnements au Xbox Game Pass. Toutefois, elle ne remplacera pas la Xbox One S classique et encore moins la Xbox One X.

Un cheval de Troie pour le Xbox Game Pass

S’il n’est pas (encore) une plateforme de streaming (il faut télécharger les jeux), le Xbox Game Pass représente l’avenir de Microsoft. À terme, le service reposant sur un catalogue de jeux évolutif est amené à être disponible sur un maximum de plateformes. De toute évidence, la Xbox One S All-Digital Edition représente un Cheval de Troie pour mettre en avant l’abonnement qui permet, entre autres, de jouer aux nouveautés Microsoft dès leur sortie.

En revanche, la Xbox One S All-Digital Edition perd l’un des principaux arguments de la Xbox One S : son lecteur capable de lire les Blu-ray UHD. Cette suppression est compensée par les fonctionnalités multimédia poussées de la console, dont le store regorge d’applications pour regarder films et séries en 4K et en HDR (Netflix, Amazon Prime, MyCanal…).

Microsoft a bien raison de conclure le cycle de vie de la Xbox One avec cette proposition. Elle lui permettra de prendre le pouls du marché avant la prochaine génération, qui s’articulera autour d’une console traditionnelle et d’une box plus simpliste.

Xbox One S All-Digital Edition // Source : Microsoft

Partager sur les réseaux sociaux