Recalbox annonce la prise en charge de la manette adaptative de Microsoft. Elle permet d'offrir une solution aux personnes handicapées pour leur donner accès au rétrogaming.

Recalbox, cela vous parle ? Il s’agit d’un système d’exploitation gratuit et ouvert dédié au rétrogaming — cette tendance qui consiste à (re)découvrir des jeux vidéo qui ont marqué leur temps, ou non. L’objectif du projet consiste à « proposer aux néophytes et aux technophobes une solution d’émulation quasi plug and play et totalement pré-configurée », pour aller directement à l’essentiel : le jeu.

Depuis ses premiers pas, Recalbox a parcouru un sacré long chemin. Aujourd’hui, il est littéralement capable de prendre en charge des dizaines de systèmes. La dernière mise à jour, estampillée 6.0, permet d’ailleurs au projet de presque doubler le nombre de machines supportées : en effet, la liste des systèmes est passée d’une cinquantaine de noms à plus de 80.

Outre les machines déjà gérées par le passé (comme la Nes, la Super Nes, la PlayStation, la Mega Drive, la Game Boy, l’Atari 2600, la N64, la Game & Watch, la Wonderswan Color, la Master System, la Dreamcast, le Commodore 64, la PSP, l’Apple II et le DOS), il faut compter désormais sur des noms moins connus, comme la NeoGeo CD, l’Amiga, la 3DO, l’Atari Jaguar ou bien le Tangerine Oric/Atmos.

Recalbox gère désormais plus de 80 systèmes. // Source : Recalbox

Accessibilité pour les joueurs handicapés

Mais plus encore que les notes de mise à jour, ce qui est vraiment intéressant avec la version 6 de Recalbox est sa compatibilité native avec la nouvelle Manette Adaptative de chez Microsoft (XAC). Sa particularité ? Elle a été conçue pour « rendre le jeu vidéo plus accessible en levant les barrières auxquelles sont confrontés les joueurs en situation de handicap », selon la firme de Redmond.

En France, la manette XAC (Xbox Adaptive Controller) est disponible la fin 2018.

« Cette avancée va permettre à des millions de personnes handicapées d’enfin pouvoir s’essayer à des jeux emblématiques », se félicite Recalbox dans son communiqué. Il était temps.

Cette prise en charge native de la manette XAC est une première étape. En effet, il est annoncé que des contacts entre les développeurs de Recalbox et des professionnels de la question de l’accessibilité dans le jeu vidéo sont en cours pour « faire évoluer cette fonctionnalité ». Il est par exemple question de permettre de se servir du XAC avec les pieds pour contrôler son personnage en jeu.

À lire sur Numerama : Comment faire une console retrogaming DIY avec un Raspberry Pi et Recalbox

Partager sur les réseaux sociaux